home
forum
features
reviews
interviews
events
best-of
links
gallery
whoweare

 

Picasso et la Danse - Ballet de Bordeaux, Icare Ballet de Bordeaux, el Groupo del Ballet Cristina Hoyos

'Parade', 'Le Tricorne', 'Icare', 'Cuadro Flamenco'

by Faustine

 

June 23, 2003 -- Théâtre du Châtelet / Paris

 

PARADE

On aurait pu trouver un charme désuet et décalé à cette pièce de Léonid Massine... mais malheureusement, (et malgré un humour certain dans la chorégraphie) la "sauce" ne prend pas.

Le manque de musicalité des artistes est déjà assez palpable et ces derniers manquent de "pêche".

On retiendra un cheval rose assez sympathique, et les expressions du visage du prestidigitateur chinois (Istvan Martin).

LE TRICORNE

Je commence à croire que Leonid Massine n'est vraiment pas ma tasse de thé... La chorégraphie est répétitive, la musique un peu ardue. Malgré une bonne volonté et un investissement palpables, les danseurs peinent à nous faire entrer dans leur histoire. La soliste Emmanuelle Grizot a de jolis bras et des qualités certaines, mais paraît un peu fade dans son costume chair et bleu pâle. Elle fatigue vite et manque un peu de force physique et de caractère pour faire vivre son personnage. On sent le stress sur les visages et des tensions s'accumulent dans les épaules. Cela m'ennuie d'être si catégorique, mais on souffre un peu pour les artistes. Heureusement que le vieux personnage grivois et édenté nous fait sourire et se donne vraiment au public. Le tout ne me laisse donc pas un souvenir impérissable.


ICARE

Je suis tout d'abord très surprise de voir apparaître Charles Jude dans le rôle d'Icare (cela m'avait échappé en lisant le programme!) Il est vraiment royal et sa présence est fantastique. Je crois avoir un jeune homme devant les yeux tant il est beau et porte bien son minuscule short ! (mais quel âge peut-il avoir ?)

Son jeu apporte l'intensité dramatique nécessaire et je me réjouis enfin de goûter à une interprétation intéressante !

Il est bien dommage néanmoins que les difficultés techniques et la forme physique demandées par le rôle échappent peu à peu à ce grand danseur qui ne pourra finalement achever son solo. Tous salueront néanmoins le charisme de Charles Jude par de chaleureux applaudissements.

Je pense pour ma part qu'un grand artiste comme lui n'a plus rien à prouver et pourrait s'attacher désormais à des rôles moins physiques s'il souhaite encore nous faire profiter de sa présence sur scène.


CUADRO FLAMENCO


Sans nul doute ce fut le meilleur moment de cette soirée.

Autant la salle était restée froide jusqu'à présent, autant elle récompensa de ses nombreux bravos la magnifique performance de ces danseurs et musiciens.

Les émotions transpiraient des corps et le feu qui les animait était éblouissant.

Un très beau moment.

En espérant que ceux qui m'auront lue ne prendront pas mes impressions pour de la critique facile, je tenais néanmoins à exprimer ma déception face au Ballet de Bordeaux.

 

Edited by Cathy

Please join the discussion in our forum.

Archives
2003
2002
2001
2000
1999


You too can write a review. See Stuart Sweeney's helpful guide.

For information on how to get reviews e-published on Critical Dance see our guidelines.
Comment publier des textes sur la page des critiques de Critical Dance cliquez ici.

Submit press releases to press@criticaldance.com.

For information, corrections and questions, please contact admin@criticaldance.com.