public forum
home forum magazine gallery links about faq courtesy
It is currently Thu Aug 28, 2014 7:16 am

All times are UTC - 7 hours [ DST ]




Post new topic Reply to topic  [ 4 posts ] 
Author Message
 Post subject: "La Bayadère" -- Le Ballet de l'ONP
PostPosted: Thu Jun 03, 2010 4:29 pm 
Offline

Joined: Sun Apr 30, 2006 5:02 pm
Posts: 1488
Location: USA-Switzerland
"La Bayadère" -- 2 juin 2010


Au-dessus de l'entrée de l'Opéra de Paris est écrit


"Choréographie" -- "Poésie Lyrique"


donc

"Poésie Lyrique" ! -- Delphine Moussin (Nikiya) !

aussi

Une Présence Magnifique !


et encore une fois


Une Présense Magnifique ! -- Stéphanie Romberg (Gamzatti) !


Les Femmes du Corps de Ballet

Les Danses des Fiançailles (Act II) -- Excellentes !

et bien sûr

"Les Ombres" -- Un Trésor !!


et

Les Variations des Ombres (Act III) -- Excellentes !

(Ludmila Pagliero, Charline Giezendanner et Héloïse Bourdon)



Le Décor et Les Costumes -- Superbes !



et en plus

Stéphane Bullion (Solor) nommé -- "Etoile" -- du Ballet de l'Opéra National de Paris !


La Soirée -- Un Rêve "Poésie Lyrique" !



[Ajoutés -- les noms des danseuses des variations des Ombres]


Last edited by Buddy on Fri Jun 04, 2010 3:06 pm, edited 1 time in total.

Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: "La Bayadère" -- Le Ballet de l'ONP
PostPosted: Fri Jun 04, 2010 2:55 pm 
Offline

Joined: Sun Apr 30, 2006 5:02 pm
Posts: 1488
Location: USA-Switzerland
Delphine Moussin


Elle A Creé des Images de la Beauté Suprême.

Elle A Creé les Expressions de la Beauté Suprême.


Si Délicats Etaient Son Expression et Sa Danse.

Si de la Profondeur et de l'Air Etaient Son Expression et Sa Danse.


Elle Etait Un Rêve de la Plus Belle Porcelaine.


Elle Etait Une Oeuvre d'Art Vivant et Un Reflet du Coeur.


Elle A Achevé les Sommets de Son Art.


Son Personnage -- Sa Nikiya -- A Transcendé La Scène pour Appartenir au Monde.


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: "La Bayadère" -- Le Ballet de l'ONP
PostPosted: Sat Jun 05, 2010 6:33 am 
Offline

Joined: Sun Apr 30, 2006 5:02 pm
Posts: 1488
Location: USA-Switzerland
Nikiya et Gamzatti


Delphine Moussin -- Nikiya

Il était avec sa visage qu'elle émerveillait.

C'était l'ampleur de son expression et la modulation.

Les expressions étaient si corrects et émouvantes.


Sa danse suivait comme le plus beaux rêve. Ses motions étaient des hauteurs du raffinement et de la poésie, toutes en accord avec l'aurore désirée.


Seule et avec son partenaire (Solor) elle mouvait comme un souffle de vent et elle créait les images de la beauté magnifique. En haut dans les soulèvements et au moment finale du spectacle elle a laissé les images inoubliables.

Mais il était peut-être dans la présence de Gamzatti, qu'elle arrivait aux sommets de l'expression. L'interaction entre ses deux femmes marquait le sommet du déroulement.

Il y avait une interaction des émotions et des expressions entre ces deux femmes qui était absolument merveilleuse. Pendant les scènes des fiançailles les nuances des expressions des visages étaient comme l'interaction des instruments de musique dans une grande oeuvre symphonique. Par exemple, dans une instance, Nikiya a cédé sa place dominante, tout en conservant une poésie subtile de la beauté immense, face à la puissance de l'émotion exprimée par Gamzatti. C'était, en tout, une composition de l'ordre d'une grande oeuvre d'art de la peinture ou de la musique.

Stéphanie Romberg -- Gamzatti

Cette Gamzatti était un personnage complètement du monde profonde, du Shakespeare et des dimensions multifacettées.

Il était créé d'une façon merveilleuse par la capacité superbe de Stephanie Romberg. C'était un personnage de la puissance et de la complexité humaine profonde.

Au début elle était une jeûne femme complètement amoureuse de son nouvel amour (Solor). Au découvert de l'existence de Nikiya elle devenait un personnage de 'la nécessité'. Elle était 'La Princesse' et elle devait faire ce que doit faire une personne 'royale'. Mais, pour moi en tout cas, elle restait une personne profonde, bien méritée de notre compassion et de notre compréhension.

J'ai regardé un moment pendant 'la démise' de Nikiya quand la visage de Stéphanie Romberg a exprimé étonnamment une grande sympathie pour Nikiya. Peut-être qu'elle a simplement oublié son propre personnage pour le moment. Je ne suis pas sûr. Mais le moment était très émouvant et pas hors de la profondeur de son personnage.

Sa Danse avait une qualité de la Grâce et la Douceur Exceptionnelles.

Le drame entre elle et Nikiya restait émerveillant dans toutes leurs rencontres.


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: "La Bayadère" -- Le Ballet de l'ONP
PostPosted: Mon Jun 07, 2010 4:54 am 
Offline

Joined: Sun Apr 30, 2006 5:02 pm
Posts: 1488
Location: USA-Switzerland
La soirée du spectacle on arrive devant l'Opéra.

Il brille comme un grand chandelier de cristal.

C'est peut-être le plus beau bâtiment de Paris.

Il est bien orné, mais avec un sens du raffinement qui est Paris.


On peut la voir comme une grande oeuvre d'art -- Paris.


L'Opéra -- c'est une toute grande maison enchantée ou vivent les arts.

Les rêves de Paris et les rêves de l'âme se mêlent ici.


On monte les escaliers magnifiques et prend sa place.


Le spectacle commence.

Cette soirée c'est "La Bayadere."

Le premier Acte, c'est l'Inde imaginaire des temples et des palais.

La danse commence et le rêve commence.

On se transporte. On entre dans un autre monde peut-être transcendantal.



L'Acte se termine dans le palais.

Pendant les entractes on peut se promener dans une grande salle de glace avec les lumières partout qui étincelle dans le soir.

Ses grandes fenêtres et balcon donnent sur l'avenue de l'Opéra qui s'allume au coucher de soleil. L'avenue de l'Opéra est l'une des grandes avenues-oeuvres d'art de Paris.


Toujours les lumières -- elle est connue comme un monde de lumières -- Paris.

Les décors du spectacle sont magnifiques -- les costumes sont magnifiques.


La scène et Paris se mêlent.


Acte II -- c'est encore le palais.


Les danseurs enchantent.


Le rêve grandit.

A fin de l'Acte c'est autant le monde des rêves que le monde des décors.


Peut-être maintenant c'est le plafond, une peinture fantaisie, au-dessus la grande salle de spectacle, qui vous attire.

C'est l'oeuvre d'art inspirée de Marc Chagall -- c'est le monde des rêves doux.

Et on sent, peut-être, que Paris est maintenant plus comme l'endroit des rues aériennes des peintres Impressionists. C'est un monde suspendu en temps, dans la lumière de soleil, comme un rêve aérien enchanté d'une danse lyrique enchantée.

C'est l'âme maintenant qui prend la main.


L'Acte commence et le plus beau tableau du spectacle se déroule.

C'est l'arrivée du grand défilé des femmes féeriques.

Le livret transcende la salle.

Les danses transcendent la salle.

L'esprit transcende la salle.

Le coeur sourit chaleureusement.


Top
 Profile  
 
Display posts from previous:  Sort by  
Post new topic Reply to topic  [ 4 posts ] 

All times are UTC - 7 hours [ DST ]


Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 3 guests


You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot post attachments in this forum

Search for:
Jump to:  
The messages in this forum are posted by members of the general public and do not reflect the opinions or beliefs of CriticalDance or its staff.
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group