CriticalDance Forum
http://www.ballet-dance.com/forum/

ONP - Soirée Béjart, décembre 2008
http://www.ballet-dance.com/forum/viewtopic.php?f=18&t=32809
Page 1 of 1

Author:  @urelie [ Thu Dec 11, 2008 2:08 pm ]
Post subject:  ONP - Soirée Béjart, décembre 2008

Un article du Figaro encense la soirée.

Author:  @urelie [ Sun Dec 28, 2008 4:59 am ]
Post subject: 

Critique en deux parties, par Gérard Mannoni:

Lien 1: L'Emotion du souvenir

Quote:
Si Émilie Cozette garde, même en collant académique, une silhouette pleine de charme et de féminité, aussi bien Dorothée Gilbert que Clairemarie Osta ou Delphine Moussin semblent se lancer dans un concours d’anorexie. Une nouvelle mode chez ces dames ? Sur le vaste plateau de Bastille, elles apparaissent transparentes, « si plates qu’on aurait pu les faxer », selon le mot de l’une de nos excellentes humoristes.

Dixit Gérard Mannoni. Il n'était jamais allé à l'opéra avant? :lol:

Lien 2: Brillants tours de rôle

Author:  développé [ Sun Dec 28, 2008 9:27 am ]
Post subject: 

Si c'est pour écrire de telles âneries, G. Mannoni ferait mieux de s'abstenir...

Author:  Alx [ Sun Dec 28, 2008 1:11 pm ]
Post subject: 

Je suppose que M. Mannoni a voulu parler d'extrême maigreur plutôt que d'anorexie.

Avec pareil commentaire, je crains que le père d'Emilie Cozette nous tombe dessus, ce qu'écrit M. Mannoni pourrait nuire à la carrière de sa fille :lol:.

Author:  développé [ Mon Dec 29, 2008 3:18 am ]
Post subject: 

En tout cas, il inverse les rôles en faisant comme si c'était E. Cosette qui avait le physique recquis, alors qu'il pose des problèmes en terme de partenariat.
Et puis c'est lassant d'entendre constamment que les danseuses seraient anorexiques...

Author:  Alx [ Thu Jan 01, 2009 5:24 am ]
Post subject: 

J'étais dans la salle hier soir pour le spectacle du nouvel an. Bénéficiant d'une place à 5 euros, c'est vraiment une excellente affaire : champagne et petits fours de bonne qualité à volonté, je pense qu'on ne trouve pas meilleur rapport qualité/prix sur la place un 31 décembre. Et puis à 20h45, tout est fini ce qui permet d'aller éventuellement à un autre réveillon.
En prime un petit peu de danse (un petit moins de 45mn pour être précis), il a effectivement fallu se caler dans le créneau horaire imposé par ARTE. Si Benjamin Pech est très convainquant dans l'oiseau de feu, Manuel Legris paraît un peu pris de vitesse par Dorothée qui si elle excelle techniquement dans ce type d'exercice, n'a pas d'autre intention artistique que celle de réussir son prochain pas.
Dans le Boléro Le Riche m'a paru très raide, très propre et pas très sensuel, il m'a donné l'impression d'intérioriser plus que de s'y investir. Je l'aurai bien remplacé par Karl Paquette qui officiait comme demi soliste.

Author:  @urelie [ Thu Jan 01, 2009 5:30 am ]
Post subject: 

J'ai trouvé personellement que le mariage Béjart/musique tchèque était assez dissonant, pour ne pas dire inexistant...

Assez d'accord sur Le Riche qui m'a semblé avoir des problèmes de rythme.

Au sujet de Nuages, un doute m'assaille: il me semblait que la musique de ce pas de deux était de Janacek? Le programme indique Debussy mais j'ai un gros doute.

Page 1 of 1 All times are UTC - 7 hours [ DST ]
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/