public forum
home forum magazine gallery links about faq courtesy
It is currently Tue Sep 30, 2014 3:59 pm

All times are UTC - 7 hours [ DST ]




Post new topic Reply to topic  [ 9 posts ] 
Author Message
 Post subject: ONP - Roméo et Juliette/Sasha Waltz - 5 au 20 octobre 2007
PostPosted: Tue Oct 02, 2007 12:12 pm 
Offline

Joined: Sun Aug 03, 2003 11:01 pm
Posts: 2324
Vendredi prochain sera crée ce nouveau ballet, à l'opéra Bastille. La chorégraphie est de Sasha Waltz sur une musique d'Hector Berlioz.

Le Figaro a rencontré Aurélie Dupont et Hervé Moreau, qui tiendront les rôles-titre:
L'article du Figaro
Quote:
À les entendre, ils se sont glissés sans trop de difficultés dans le travail de Waltz. « Nous sommes malléables. À force de travailler avec Forsythe, Pina Bausch et d'autres, on a une culture contemporaine. »

_________________
L'art naît de contraintes, vit de luttes et meurt de liberté


Top
 Profile  
 
 Post subject:
PostPosted: Sat Oct 06, 2007 3:08 am 
Offline

Joined: Sun Aug 03, 2003 11:01 pm
Posts: 2324
Petite question à ceux qui ont vu le spectacle: les chanteurs saluent-ils à la fin?

Je pose cette question car il semble qu'ils chantent très peu, et pourraient donc avoir l'envie de s'éclipser en catimini :lol: .

_________________
L'art naît de contraintes, vit de luttes et meurt de liberté


Top
 Profile  
 
 Post subject:
PostPosted: Sat Oct 06, 2007 4:07 am 
Offline

Joined: Mon Jan 08, 2007 12:53 pm
Posts: 20
Location: Paris & London
Bien sûr qu'ils saluent!
Mikhail Petrenko (père Laurence) danse d'ailleurs dans le spectacle...


Top
 Profile  
 
 Post subject:
PostPosted: Sat Oct 06, 2007 10:12 am 
Offline

Joined: Sun Aug 03, 2003 11:01 pm
Posts: 2324
OK, merci!

_________________
L'art naît de contraintes, vit de luttes et meurt de liberté


Top
 Profile  
 
 Post subject:
PostPosted: Sat Oct 06, 2007 12:19 pm 
Offline

Joined: Thu Sep 28, 2006 1:19 pm
Posts: 13
Il me semble que seuls les chanteurs solistes saluent, alors que les choeurs sont déjà partis. C'est vrai qu'il y a peu de parties chantées.


Top
 Profile  
 
 Post subject:
PostPosted: Sat Oct 06, 2007 1:16 pm 
Offline

Joined: Sun Aug 03, 2003 11:01 pm
Posts: 2324
Merci Ginette de cette précision.

L'AFP rend compte de la première, et estime cette oeuvre "à la fois abstraite et émouvante" :
Lien

_________________
L'art naît de contraintes, vit de luttes et meurt de liberté


Top
 Profile  
 
 Post subject:
PostPosted: Sat Oct 06, 2007 2:57 pm 
Offline

Joined: Mon Jan 08, 2007 12:53 pm
Posts: 20
Location: Paris & London
Non les choeurs sont aussi aux saluts. Ce n'est pas un opéra, c'est une symphonie dramatique et en fait, ces sont les choeurs qui chantent le plus, il est donc logique qu'ils soient présents jusqu'aux acclamations, même si la scène est peu pratique pour ce faire, mais ils sont de chaque côté du plateau où les danseurs évoluent alors que les solistes sont sur le plateau avec les danseurs.


Top
 Profile  
 
 Post subject:
PostPosted: Sun Oct 07, 2007 1:09 am 
Offline

Joined: Sun Aug 03, 2003 11:01 pm
Posts: 2324
Lien vers un reportage du JT de TF1:

Lien

_________________
L'art naît de contraintes, vit de luttes et meurt de liberté


Top
 Profile  
 
 Post subject:
PostPosted: Sun Oct 21, 2007 2:57 am 
Offline

Joined: Sun Aug 03, 2003 11:01 pm
Posts: 2324
J’ai assisté hier à la dernière. Mon impression générale est plutôt positive, j’ai passé une agréable soirée. Certes la chorégraphie n’est pas originale pour 2 sous (on a plutôt l’impression d’assister à un spectacle d’école de danse), mais elle fonctionne bien, en particulier pour ce qui concerne le corps de ballet.
Ce qui m’a dérangée en revanche, c’est l’absence de narration de l’histoire, ou du moins une narration partielle. Sasha Waltz a dit elle-même qu’elle jugeait inutile de raconter une histoire que tout le monde connaît. Je me demande dans ce cas pourquoi intituler son spectacle Roméo et Juliette, et pourquoi illustrer certains épisodes du drame et pas d’autres. Par conséquent, on se demande pourquoi Hervé Moreau erre comme une âme en peine sur le plateau : il donne l’impression d’être un Werther incompris par son entourage, quand Juliette, elle, est réduite au rôle de la plante verte totalement passive, ahurissant quand on pense que cette histoire n’existerait pas sans la volonté de Juliette de » vivre sa vie » .
On passe toutefois un bon moment grâce à la musique et au corps de ballet très inspiré (mention spéciale pour Valentine Colasante).

_________________
L'art naît de contraintes, vit de luttes et meurt de liberté


Top
 Profile  
 
Display posts from previous:  Sort by  
Post new topic Reply to topic  [ 9 posts ] 

All times are UTC - 7 hours [ DST ]


Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest


You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot post attachments in this forum

Search for:
Jump to:  
The messages in this forum are posted by members of the general public and do not reflect the opinions or beliefs of CriticalDance or its staff.
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group