public forum
home forum magazine gallery links about faq courtesy
It is currently Thu Jul 31, 2014 9:39 am

All times are UTC - 7 hours [ DST ]




Post new topic Reply to topic  [ 35 posts ]  Go to page 1, 2, 3  Next
Author Message
 Post subject: Dorothée Gilbert/Myriam Ould Braham
PostPosted: Sun Apr 24, 2005 3:42 am 
Offline

Joined: Sun Feb 06, 2005 12:01 am
Posts: 22
D'après ce que je lis, ces deux danseuses semblent avoir un brillant avenir au sein de l'Opéra. Ne les ayant jamais vu danser (sauf vidéo qui qui sont cependant assez rares) j'aimerais connaitre leurs parcours et pour ceux qui les ont déjà vues, leurs qualités (et défauts :wink: ).
(les photos sont les bienvenues)
Amicalement


Top
 Profile  
 
 Post subject:
PostPosted: Sun Apr 24, 2005 4:58 am 
Offline

Joined: Wed Apr 11, 2001 11:01 pm
Posts: 9645
Location: Paris, France
Dorothée Gilbert est entrée en 2000 dans le cdb. Elle venait de l'Ecole de danse, où elle avait interprété alors qu'elle était en seconde division le rôle de la Gitane Djali dans les Deux pigeons. En première division, elle participa à la création de Pêchés de jeunesse de Jean-Guillaume Bart aux côtés de Sébastien Bertaud, Aurore Cordellier et Adrien Bodet, elle tint aussi le rôle titre de l'Oiseau de feu et fut l'interprète de Béjart dans Sept danses grecques.

Elle fit sensation lors de son premier concours en 2001 où elle ne fut malheureusement classée que cinquième, l'année d'après un seul poste fut offert et ce fut Myriam Ould Braham qui l'emporta après un concours parfait, mais aussi au bénéfice de l'âge. Dorothée fut promue en 2003 première coryphée et en 2004 première sujet. Tout le monde attendait sa nomination en tant que première danseuse cette année, mais pour d'obscures raisons, ce fut Emilie Cozette qui remporta le titre devant Myriam Ould Braham.

Au niveau des rôles, elle fut très vite mise en avant que ce soit dans la soirée Jeunes danseurs de 2001, où elle fut une adorable Effie aux côtés de Juliette Gernez et Julien Meyzindi dans le pas de trois de l'Ombre extrait de la Sylphide. José Martinez la choisit pour participer à la création de Mi Favorita aux côtés d'Isabelle Ciaravola et Mélanie Hurel.

On lui confia également l'année d'après le rôle de la demoiselle d'honneur dans Don Quichotte. Elle participa en 2003 à la création mondiale d'Andreauriad'Edward Lock aux côtés de Clairemarie Osta, Marie-Agnès Gillot, Stéphanie Romberg, Fanny Fiat et Caroline Bance. Elle fit un tabac lors de la soirée Jeunes danseurs avec un Tchaïkovsky pas de deux, digne des plus grandes titulaires de ce rôle, aux côtés d'Audric Bezard, qui remplaçait Mathieu Ganio, blessé. Puis elle dansa aussi le Pdd des vendangeurs dans Giselle.

Elle fut alors distribuée dans le quatrième mouvement de Symphony in C, tout en faisant le cdb de Four Temperaments, elle partagea la vedette de Concerto Barocco avec Laetitia Pujol puis Aurélie Dupont, elle fut choisie pour danser dans LiebesliederWalzer de Balanchine en alternance avec Delphine Moussin puis par le jeu des blessures avec Aurélie Dupont. Elle redansa le pdd des vendangeurs dans Giselle et une des deux Wilis soliste.
Elle dansa Kitri dans Don Quichotte sous les yeux émerveillés du public subjugué par sa prestation technique et artistique, qui ne se souvient pas de sa Vision magistrale et de cet équilibre à couper le souffle. Puis ce fut le rôle d'Effie dans la Sylphide.

Cette saison, elle tint le rôle de la danseuse étoile dans Etudes, elle fit sa prise de rôle plus tôt que prévu en remplaçant au pied levé Marie-Agnès Gillot blessée. Elle créa en alternance avec Aurélie Dupont, O Slozony, O Composite de Trisha Brown. Hors de l'Opéra, elle dansa en janvier dernier dans le groupe composé par Manuel Legris dans Who Cares de George Balanchine et Alles Walzer de Renato Zanella.

On peut l'applaudir actuellement en variation du Printemps dans Cendrillon, elle devrait apparaître dans Orphée et Eurydice de Pina Bausch, et dans le rôle de la chef des brigands dans Carmen. Elle est également remplaçante sur le rôle de Juliette.

Le style de Dorothée Gilbert est typiquement français, élégance, brio. Elle fait de par son physique penser à Monique Loudières. Ses points forts sont sa technique irréprochable (quels équilibres), un sens de la scène unique, une présence évidente. Elle est polyvalente, capable de danser le répertoire contemporain comme le grand classique. Ses détracteurs lui reprocheront de trop sourire. Mais il est évident que c'est LA grande étoile de demain.

Elle a obtenu le Prix Carpeaux cette année, et le Prix Arop l'année dernière.


Last edited by Cathy on Sun Apr 24, 2005 5:16 am, edited 1 time in total.

Top
 Profile  
 
 Post subject:
PostPosted: Sun Apr 24, 2005 5:14 am 
Offline

Joined: Wed Apr 11, 2001 11:01 pm
Posts: 9645
Location: Paris, France
Myriam Ould Braham est entrée dans le cdb en 1999. Malheureusement elle n'apparut pas dans le spectacle de l'Ecole de danse, s'étant blessée. Elle fut promue en 2002 coryphée et en 2003 sujet.

Myriam apparaît surtout à l'aise dans le répertoire Classique, il est vrai qu'elle n'est pas distribuée dans le répertoire contemporain. Myriam a une technique brillante, mais elle manque de charisme et de présence sur scène. Pourtant c'est une pure ballerine.

Elle fut remarquée lors de la soirée Jeunes danseurs de 2001 en interprétant le rôle de Fanny Cerrito dans le Pas de Quatre. Elle apparaît essentiellement dans le cdb :
- en 2001-2002 : Notre-Dame de Paris, la Bayadère, Clavigo Coppélia où elle est une des Petites amies de Swanilda au même titre d'ailleurs que Dorothée Gilbert), et interprète Cupidon dans Don Quichotte en plus des filles de Barcelone, des Dryades
- en 2002-2003 : Lac des cygnes, Sylvia,
- en 2003-2004 : Ivan le Terrible, Giselle où elle est Petites amies, ou interprète le pdd des vendangeurs - Don Quichotte où elle dansera les Amies de Kitri notamment celles de Dorothée Gilbert,

Cette saison, la Direction lui a donné sa chance dans la Belle au bois dormant où elle fut Aurore aux côtés de Christophe Duquenne. Elle y montra une technique quasi-parfaite, mais sans grande présence. Depuis elle a juste fait le Printemps dans Cendrillon et semble ne faire que du simple cdb.

Il est difficile de savoir quel est l'avenir réel de Myriam Ould Braham car on la cantonne trop dans le Grand répertoire classique, et il est évident que l'Opéra semble privilégier les danseur(se)s totalement polyvalents. Elle a le grand style classique et romantique, mais elle manque particulièrement de charisme en scène et contrairement au tempérament bouillonnant de Dorothée Gilbert, apparaît comme une danseuse un peu "froide". Mais il est évident qu'elle appartient à cette race rare des Ballerines !

Conclusion : Dorothée Gilbert et Myriam Ould Braham qui sont très souvent opposées n'ont aucunement le même répertoire, le même emploi. Maintenant je ne vois pas Myriam devenir étoile, mais avec l'Opéra, on ne sait jamais 8) !


Top
 Profile  
 
 Post subject:
PostPosted: Sun Apr 24, 2005 5:19 am 
Offline

Joined: Wed Apr 11, 2001 11:01 pm
Posts: 9645
Location: Paris, France
Image
Pas de quatre, Dorothée Gilbert au fond à droite @ http://mapage.noos.fr/sparcen

Image
Tchaîkovsky pas de deux, Dorothée Gilbert et Audric Bezard @ www.imagidanse.com


Last edited by Cathy on Sun Apr 24, 2005 5:42 am, edited 2 times in total.

Top
 Profile  
 
 Post subject:
PostPosted: Sun Apr 24, 2005 5:20 am 
Offline

Joined: Sun Feb 06, 2005 12:01 am
Posts: 22
Merci Cathy, vous êtes une véritable mine d'informations!!!! :D


Top
 Profile  
 
 Post subject:
PostPosted: Sun Apr 24, 2005 5:22 am 
Offline

Joined: Wed Apr 11, 2001 11:01 pm
Posts: 9645
Location: Paris, France
Image
Concours de promotion 2003, Dorothée Gilbert "Fall" dans Four Seasons @ http://mapage.noos.fr/nina-opera

Image
Myriam Ould Braham et Christophe Duquenne - La Belle au bois dormant @ www.danceviewtimes.com

Image
Concours de promotion, Myriam Ould Braham @ http://mapage.noos.fr/nina-opera


Top
 Profile  
 
 Post subject: Jack of all Trades, Master of None
PostPosted: Sun Apr 24, 2005 10:40 am 
Offline

Joined: Sat Nov 06, 2004 12:01 am
Posts: 358
Location: Paris
Ecrire, comme le fait Cathy, que Ould Braham "manque de présence scénique" est une simple affirmation d'opinion, opinion que de nombreuses personnes dans le métier sont loin de partager. Dont des personnes qui ont dansé aux côtés de Margot Fonteyn dans "la Belle".

Or, il se fait que Mlle. Ould Braham ait le "malheur", aux yeux de certains, de se présenter sur le même créneau, ou le même "fach" comme diraient les chanteurs, que Mlle. Dorothée Gilbert (contrairement, par exemple, à Mlles. Hecquet ou Cordelier).

Mlles. Ould Braham et Gilbert ont le même âge, pratiquement la même grandeur et proportions corporelles, la même facilité à alterner sans sourciller entre la danse terre à terre très rapide, les passages adagio, et la danse d'élévation, et la même capacité à soutenir d'énormes pressions artistiques qui ont écrasé des gens bien plus expérimentés qu'eux.

Pour certains ce seraient donc des "rivales".

Chacun de nous nourrissons des opinions et des préférences.

Cathy, par exemple, se déclare comme partisan résolu de Georges Balanchine, chorégraphe dont je ne partage aucunement le Crédo artistique. Il est donc naturel que les préférences de Cathy aillent vers Mlle. Gilbert.

De là à ériger ses préférences en système est une autre question. Similairement, je ne pense pas que l'excellente Dorothée Gilbert soit particulièrement bien servie par ceux qui chercheraient à dénigrer les jeunes ballerines à ses côtés.

Le monde est grand. Il n y'a déjà pas suffisamment de grands artistes sur la planète, que nous cherchions à déstabiliser ou à miner ceux qui menacent, pour ainsi dire, de le devenir.

Personnellement, ce qui m'inquiéterait beaucoup plus, c'est le fait que Ould Braham se soit déjà blessé plusieurs fois. Son corps est délicat, et les hyper-extensions créent des tensions et des distortions qui se répercutent sur toute la structure. Je me permets humblement d'espérer qu'elle travaille actuellement sur la méthode Pilates, ou quelque méthode semblable qui lui permette d'éviter la survenue de nouveaux incidents.

Quant à la question de la polyvalence, je n'y crois pas. Sur six milliards d'être humains sur la planète, seuls environ 2.000 sont des danseurs classiques de haut niveau. Faîtes les calcul des probabilités ! C'est déjà dire toute la difficulté de la danse classique, et l'admirable que c'est, de s'y être voué.

Ou comme l'on dit, "Jack of all Trades, Master of None".


Top
 Profile E-mail  
 
 Post subject:
PostPosted: Sun Apr 24, 2005 11:01 am 
Offline

Joined: Wed Apr 11, 2001 11:01 pm
Posts: 9645
Location: Paris, France
Aurélie Dupont, Agnès Letestu, Marie-Agnès Gillot, Clairemarie Osta, Elisabeth Maurin sont toutes étoiles et toutes des danseuses polyvalentes, elles sont capables d'aborder le grand répertoire classique et même romantique à l'exception de MAG, mais aussi le répertoire néo-classique qui va de Balanchine à Neumeier, en passant par Kylian, etc. Et l'Opéra choisit des étoiles féminines aptes à danser tous les ballets de son répertoire.

Maintenant je n'ai aucunement diminué Myriam Ould Braham face à Dorothée Gilbert, je pense que la seconde correspond plus au goût actuel de la Direction de la Danse, car elle est capable de passer du contemporain au grand classique avec le même bonheur ! J'ai précisé que l'on pouvait trouvé Dorothée trop "bouillonnante" sur scène alors que beaucoup trouvait Myriam sans grande présence.

Et j'ai bien précisé que Myriam était une ballerine, chose rare à l'Opéra de Paris actuellement :wink: ! Il est dommage d'ailleurs qu'on ne distribue pas Myriam dans du Balanchine, car justement ses hyper-extensions y feraient merveille :wink: ! A noter également que Dorothée est plus jeune que Myriam :P !

Quant à Laura Hecquet, je pense qu'elle est de la même veine que Dorothée et Myriam, Aurore Cordellier a un répertoire différent du fait de sa grande taille.


Top
 Profile  
 
 Post subject:
PostPosted: Sun Apr 24, 2005 11:30 am 
Offline

Joined: Thu Dec 04, 2003 12:01 am
Posts: 526
Location: Paris
Mme Kanter,
Même si je suis un ardent défenseur du répertoire classique, je reconnais que certaines créations contemporaines valent la peine d'être vues. Et donc dansées. On peut dire ce que l'on veut de la programmation de Mme Lefèvre à l'Opéra, le débat court toujours, mais il faut reconaitre que la POLYVALENCE est devenue incontournable. Et les danseuses n'ont pas trop le choix...
Il est évident que cette alternance de style pose problème et pas uniquement au niveau de l'interprétation mais aussi des problèmes physiques qui en découlent.
Sur un autre forum, vous avez exposé le problème avec un point de vue "non partisan" car aucun nom n'était cité. J'adhère à l'analyse que vous y avez développé car vous ne vous attaquiez qu'au fond du problème et non à une nouvelle querelle "Melle CHOSE vs Melle TRUC".


Top
 Profile  
 
 Post subject:
PostPosted: Sun Apr 24, 2005 1:05 pm 
Offline

Joined: Fri Apr 18, 2003 11:01 pm
Posts: 553
Location: Paris
Quote:
Maintenant je n'ai aucunement diminué Myriam Ould Braham face à Dorothée Gilbert

Ah bon :shock:

De toute façon, je crois que les divers et variés avis partisans nuisent aux danseurs outrageusement soutenus plutôt qu'autre chose :?.


Top
 Profile  
 
 Post subject: Et ce ne sont pas les seules
PostPosted: Mon Apr 25, 2005 3:05 am 
Offline

Joined: Sat Nov 06, 2004 12:01 am
Posts: 358
Location: Paris
Justement, le fait que Mlles. Ould Braham et Gilbert soient de gens avec des facultés hors du commun, ne doit pas nous aveugler à d'autres individus qui ont autre chose à apporter.

Parmi ceux qui ont aujourd'hui environ vingt ans, en plus de Hecquet et de Cordelier que l'on vient de citer l'on pourrait aussi parler – par exemple et non exclusivement - de Mlles. Grijznstein, Westermann, Levy, qui sont loin d'être des gens à l'encéphalogramme plat, et je crois que nous sommes nombreux à avoir été impressionnés par Mlle. Guérineau non encore sortie de l'Ecole.

Chacun tout à fait différent, et néanmoins très intéressant. Autre preuve, s'il en fallait une, que les études dans le domaine de la danse classique permettent de voir de quel métal l'on est réellement fait.

Mais si l'on veut que les grands talents se révèlent, il faut ce que l'on peut appeler une "rivalité amicale", et pour cela, il faut du grand répertoire et beaucoup d'occasions de le danser..

Le hic c'est qu'en France il ne reste que très peu de productions de danse classique. Par conséquent, fort peu d'occasions de voir ces jeunes évoluer (et nous n'avons même pas parlé des hommes ici). Circonstance sans doute encore plus frustrant pour eux que pour le public.

Et sans parler des "grands oubliés" – une génération entière de gens, comme Mlle. Fanny Fiat pour ne citer qu'un seul exemple notoire, qui peuvent faire des choses absolument sensationnelles sur un certain "fach", et qui n'ont l'occasion de se lâcher et de montrer ce qu'ils peuvent faire qu'une ou deux fois par an. Fanny Fiat n'est peut être pas un Cygne, mais c'est un vrai bournonvillien, c'est Coppélia, c'est tout une série de grands rôles de demi-caractère (je dis bien de DEMI caractère et NON de caractère, j'espère que l'on a compris maintenant la différence) qu'elle n'a jamais dansés car on ne les monte jamais. Ou Mlle. Zsofia Parcen, qui est avec la troupe depuis six ans – nous n'avons qu'une idée vague de ce dont elle serait capable, car où sont les rôles ?

Lorsque les gens ont des rôles, des vrais rôles, ils peuvent nous surprendre par tout ce qu'ils ont en eux.


Top
 Profile E-mail  
 
 Post subject:
PostPosted: Mon Apr 25, 2005 3:34 am 
Offline

Joined: Wed Apr 11, 2001 11:01 pm
Posts: 9645
Location: Paris, France
Je pense qu'il y a des raisons obscures internes qui jouent et qui nient le talent de certains danseurs.

J'ai comme l'impression que la nationalité d'origine de Mlle Parcen qui s'est faite naturalisée française, a changé l'orthographe de son nom et francisé son prénom n'est pas étrangère à sa non promotion. Elle s'appelle d'ailleurs Sophie Parcen maintenant :wink: !
Fanny Fiat fait partie de ces fameux danseurs jamais promus pour d'obscures raisons, et je ne crois pas que dans son cas, on reviendra sur une décision de non promotion. Elle ne semble malheureusement pas avoir les mêmes appuis publics et ne suscite pas le même engouement que d'autres danseurs :? !


Top
 Profile  
 
 Post subject:
PostPosted: Mon Apr 25, 2005 4:01 am 
Offline

Joined: Sun Feb 06, 2005 12:01 am
Posts: 22
Dailleurs, en parlant de danseurs étrangers... J'ai la désagrable impression que la plupart des "hauts gradés" (je parle des premiers danseurs et des Etoiles) sont tous issus del'école de danse de l'Opéra. Peut-être que je me trompe... "Les purs produits Opéra" :wink: sont ils favorisés?


Top
 Profile  
 
 Post subject:
PostPosted: Mon Apr 25, 2005 4:33 am 
Offline

Joined: Wed Apr 11, 2001 11:01 pm
Posts: 9645
Location: Paris, France
Ils sont certes tous issus de l'Ecole de danse, mais n'ont pas forcément fait toute leur scolarité à l'Ecole à commencer par José Martinez qui n'a rejoint l'Ecole qu'en première division, en tant que lauréat du Prix de Lausanne tout comme Laetitia Pujol. Clairemarie Osta a intégré l'école après le Conservatoire.

Alessio Carbone est devenu premier danseur alors qu'il n'a pas du tout fait l'Ecole de Danse, tout comme Simon Valastro est sujet. Mais y a-t'il discrimination, je ne sais pas vraiment et je ne le crois pas. Par ailleurs, il semble tout de même logique :wink: que ce soient les élèves de l'Ecole qui intègrent principalement le cdb et y fassent carrière. L'Opéra de Paris n'a pas une politique de "guest" permanents comme c'est le cas au Royal Ballet, ou à l'Abt :lol: !


Top
 Profile  
 
 Post subject:
PostPosted: Tue Apr 26, 2005 8:11 am 
Offline

Joined: Sat Apr 10, 2004 11:01 pm
Posts: 132
Pour rétablir un tant soit peu d'objectivité dans la présentation de ce "comparatif" (puisque telle est bien la forme que prend ce topic dès son titre même), je rappellerai que Melle Ould-Braham, qui nous est présentée comme limitée dans son répertoire par rapport à la très polyvalente Dorothée Gilbert, avait été choisie comme interprète du "Rossignol" de Balanchine dans un très beau film de Dominique Delouche datant de 2001 et intitulé "Markova, la légende", sous les yeux de Mme Alicia Markova et de Mme Elisabeth Platel, personnes de peu d'importance dans le monde de la danse. Mais peut-être que vous ne connaissez pas ce film, Cathy... Que par ailleurs, elle a dansé les solis de "Rubies" et de "Symphonie en ut" du même Balanchine. Je croyais pourtant que vous teniez à jour des fiches sur les danseurs (ce qui n'est pas mon cas pourtant)...
S'il serait faux de présenter Melle Ould-Braham comme une danseuse apte à passer sans difficultés du classique au contemporain (a-t-elle été seulement distribuée sur un ouvrage plus moderne?), je ne pense pas qu'on puisse, sans biaiser la réalité, présenter Melle Gilbert, une excellente danseuse au demeurant, comme une danseuse polyvalente à l'aise dans tous les registres: elle n'a été distribuée que sur la création de Trisha Brown (pour Bausch, on ne peut encore rien en dire), oeuvrette de quinze minutes où elle ne m'avait guère convaincue. De ce point de vue, elle reste pour l'instant à mes yeux une pure danseuse classique. Et sur la théâtralité, toutes deux ont encore beaucoup à mûrir.
Enfin, dire que Melle Ould-Braham n'a aucun charisme ni aucune présence scénique, ce n'est qu'une opinion et rien qu'une opinion. Dire qu'il est évident que Melle Gilbert est LA grande étoile de demain, cela relève aussi de l'opinion et non de la vérité scientifiquement prouvée et sur laquelle tout le monde doit s'accorder. Etc, etc...
Une opinion sera d'autant plus convaincante qu'elle n'est pas présentée de manière dogmatique.


Top
 Profile  
 
Display posts from previous:  Sort by  
Post new topic Reply to topic  [ 35 posts ]  Go to page 1, 2, 3  Next

All times are UTC - 7 hours [ DST ]


Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 3 guests


You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot post attachments in this forum

Search for:
Jump to:  
The messages in this forum are posted by members of the general public and do not reflect the opinions or beliefs of CriticalDance or its staff.
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group