public forum
home forum magazine gallery links about faq courtesy
It is currently Thu Oct 02, 2014 12:32 am

All times are UTC - 7 hours [ DST ]




Post new topic Reply to topic  [ 29 posts ]  Go to page Previous  1, 2
Author Message
 Post subject: Re: Giselle de Mats Ek - TNOP, du 30 octobre au 10 novembre
PostPosted: Tue Oct 30, 2001 3:20 am 
Offline

Joined: Wed Oct 17, 2001 11:01 pm
Posts: 487
Location: Paris,France
Cathy, je sais très bien que les danseurs peuvent se blesser très rapidement se blesser, en plus, sa première lui tient beaucoup à cœur à ce qu'elle m'a dit et je veux bien le croire. D'ailleurs, moi je vais à sa première et j'éspère qu'elle ne s'est pas fait mal non plus. <P>@+<p>[This message has been edited by Cathy (edited October 30, 2001).]


Top
 Profile E-mail  
 
 Post subject: Re: Giselle de Mats Ek - TNOP, du 30 octobre au 10 novembre
PostPosted: Tue Oct 30, 2001 3:25 am 
Offline

Joined: Wed Apr 11, 2001 11:01 pm
Posts: 9645
Location: Paris, France
Ophélie je me suis permise de couper votre dernière phrase, car la vie privée des danseurs est privée.<P>Je pense que vous comprendrez très bien mon intention, qui n'est pas personnelle, mais conforme à l'éthique du site.<P>Cathy<p>[This message has been edited by Cathy (edited October 30, 2001).]

_________________
http://www.danser-en-france.com/forum


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Giselle de Mats Ek - TNOP, du 30 octobre au 10 novembre
PostPosted: Tue Oct 30, 2001 3:30 am 
Offline

Joined: Wed Oct 17, 2001 11:01 pm
Posts: 487
Location: Paris,France
Oui, Cathy je comprends très bien. Excuse-moi.


Top
 Profile E-mail  
 
 Post subject: Re: Giselle de Mats Ek - TNOP, du 30 octobre au 10 novembre
PostPosted: Tue Oct 30, 2001 1:44 pm 
Offline

Joined: Wed Apr 11, 2001 11:01 pm
Posts: 9645
Location: Paris, France
Giselle - Représentation du 30 octobre 2001<P><B>Une Giselle d'exception</B><P>Distribution :<BR>Céline Talon (Giselle), Kader Belarbi (Albrecht), José Martinez (Hilation), Agnès Letestu (Bathilde/Myrtha), Marie-Agnès Gillot (Un esprit malade), Stéphane Phavorin, Jean-Christophe Guerri (Suite de Bathilde) Alessio Carbone, Nicolas Paul (Pas de deux des paysans), Nolwenn Daniel, Laure Muret, Béatrice Martel, Stéphanie Romberg, Géraldine Wiart, Mirentchu Battut (Esprits malades), Ghislaine Reichert, Bruno Lehaut et Cyril Fleury (Paysans). <P><BR>C'est avec le même plaisir que nous retrouvions la Giselle de Mats Ek créée en 1982 pour Ana Laguna et le Cullberg Ballet et entrée au répertoire de l'Opéra dix ans plus tard. Ce ballet en effet n'a rien perdu de sa force, la relecture de Giselle est fidèle à l'original et riche en invention.<P>Remontée avec soin par Ana Laguna et Mats Ek, rarement le ballet a semblé dansé par tous les interprètes avec autant de vigueur et d'engagement, sur la musique magnifiquement interprétée de l'enregistrement de l'oeuvre par Richard Bonynge. <BR>Le décor du premier acte laisse apercevoir au premier abord un paysage de dunes, et quand on regarde mieux une femme nue couchée. Le second acte est une salle d'hôpital où sont représentés différentes parties du visage ou du corps, oreille, doigt, oeil...<P>Ici point de Bavière et de vendanges, mais une ile tropicale, au premier acte, où l'on pousse des oeufs, aussi gros que soi et au second acte, point de forêt hantée par des willis, mais un asile psychiatrique, tel est le décor souhaité par Mats Ek. <BR>Celui-ci suit l'argument du ballet classique mais Hilarion, amoureux de Giselle, ne meurt pas. Deux mondes s'opposent de manière plus flagrante dans le ballet.<P>La chorégraphie est étudiée en fonction de chaque groupe d'interprètes, plutôt grotesque pour les paysans, aerienne pour la suite de Bathilde avec leur arrivée en grands jetés, ancré dans le sol pour les esprits malades qui sont en blouses blanches.<P>On voit que Giselle n'appartient ni au monde des paysans, ni à celui de la ville, vêtue de rose alors que tous les paysans sont en noirs, Mats Ek a réglé pour son personnage une chorégraphie mixée entre paysans et la suite de Bathilde, tout comme Hilarion, Albrecht appartient au monde de la ville, donc a cette chorégraphie basée sur les sauts.<P>Hilarion n'est point le "traitre" de l'histoire, mais le héros malheureux, Giselle n'est pas une naive jeune fille mais une fille simple d'esprit et libre sauf quand Hilarion l'attache par désespoir amoureux, Albrecht reste le jeune homme insouciant et Bathilde, sa fiancée luxueuse. Au deuxième acte elle se transforme en Myrtha. <P>Les interprètes de cette reprise se sont totalement investis dans la chorégraphie et il danse cette oeuvre avec un naturel impeccable. <BR>Giselle était interprétée pour cette reprise par Céline Talon, elle n'est que sujet de l'Opéra, mais c'est une véritable artiste contemporaine. De par sa silhouette, elle n'est pas sans évoquer Ana Laguna, créatrice du rôle. Sa Giselle est plus fragile que demeurée. Elle est sensible, et pourtant sa danse est forte. Elle est sublime au deuxième acte. <BR>Elle est de plus entourée de deux partenaires exceptionnels en Kader Belarbi et José Martinez. <P>Le premier est un Albrecht tiraillé entre son amour pour Bathilde et celui plus spécial pour Giselle. Kader Belarbi allie technique et jeu dans un rôle qui lui semble taillé sur mesure. <P>Quant à José, il est bouleversant dans son personnage, à la technique extraordinaire qu'on lui connait, il ajoute une vision des plus personnelles du personnage et rend Hilarion attachant, par ses regards, ses mouvements de bras, il s'est complètement approprié le rôle. <P>Agnès Letestu est exemplaire en fiancée trompée, par la souplesse de ses mouvements et froide à souhait en Myrtha, infirmière de ces esprits malades. <BR>A noter dans les rôles secondaires, Marie-Agnès Gillot qui a accepté de reprendre son rôle d'esprit malade au 2e acte et est extraordinaire de par la force déployée dans ses sauts, de l'intensité de son jeu. <P>Ses compagnes sont tout aussi sublimes, Mats Ek met en valeur chacune d'elle grâce à pas de trois, pas de deux, ou solos. On remarque notamment Géraldine Wiart, Nolwenn Daniel ou encore Laure Muret.<P>Stéphane Phavorin était remarquable en ami d'Albrecht et Alessio Carbone et Nicolas Paul campaient les deux paysans nigauds et provocateurs à souhait.<P>Une soirée exemplaire où les danseurs ont été complètement au service d'un chef d'oeuvre. Ils ont atteint un niveau extraordinaire dans l'intensité dramatique et artistique.<BR>Le public a d'ailleurs réservé un triomphe à cette distribution extraordinaire à tout point de vue. Un chef d'oeuvre à ne pas manquer !<P><BR><p>[This message has been edited by Cathy (edited November 02, 2001).]

_________________
http://www.danser-en-france.com/forum


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Giselle de Mats Ek - TNOP, du 30 octobre au 10 novembre
PostPosted: Thu Nov 01, 2001 1:43 pm 
Offline

Joined: Wed Apr 11, 2001 11:01 pm
Posts: 9645
Location: Paris, France
Giselle - Représentation du 1er novembre 2001<P><B>Nouvelle Giselle extraordinaire</B><P><BR>Distribution :<BR>Aurélie Dupont (Giselle), Manuel Legris (Albrecht), Wilfried Romoli (Hilarion), Marie-Agnès Gillot (Bathilde et un esprit malade), Agnès Letestu (Myrtha), Vincent Cordier, Jean-Christophe Guerri (la suite de Bathilde), Alessio Carbone, Nicolas Paul (Paysans), Nolwenn Daniel, Laure Muret, Géraldine Wiart, Stéphanie Romberg, Béatrice Martel, Mirentchu Battut, Ghislaine Reichert<P>La deuxième distribution de Giselle s'annonçait intéressante sur le papier, elle n'a pas déçu nos attentes. <P>En raison de blessures dans le corps de ballet, Marie-Agnès Gillot et Agnès Letestu se sont partagés le double rôle de Bathilde/Myrtha. <P>Aurélie Dupont qui interprétait pour la première fois du Mats Ek et le rôle de Giselle en particulier, a marqué fortement de sa personnalité le personnage. Si Céline Talon en fait une jeune fille simple d'esprit et fragile, Aurélie est la joyeuse "demeurée" du village et semble beaucoup plus forte. Tout dans sa danse respire le bonheur d'être ce qu'elle est, une jeune fille à part. Elle est merveilleuse que ce soit dans sa rencontre avec Albrecht, dans son face à face avec Bathilde ou avec Hilarion. Au deuxième acte, elle est magnifique d'intensité et de dramatisme, elle est touchante que ce soit face à Albrecht ou à l'esprit malade qu'elle essaye de calmer.<P>Manuel Legris est une véritable découverte dans Albrecht, dans sa manière de danser totalement dans le style de Mats Ek, avec sa force et sa vigueur, ou dans son jeu des plus complets. <BR>Il est totalement attiré puis conquis par cette jeune fille différente et il est bouleversant au deuxième acte quand il la retrouve ou qu'il s'accroche à sa blouse. A sa technique parfaite, il ajoute sa musicalité hors pair et forme avec Aurélie, un couple magnifique. Leurs pas de deux sont remplis d'une harmonie inégalée, quel ensemble.<P>Ces deux artistes plutôt catalogués comme danseurs "classiques" ont prouvé à quel point ils pouvaient être des interprètes contemporains. <P>Seule petite déception de la soirée, Wilfried Romoli, dont l'Hilarion est monolithique, surtout après celui de José Martinez si riche en nuances. Il est inexistant au premier acte. Sa danse manque quelque peu d'ampleur et de souplesse.<P>Marie-Agnès Gillot est une très belle Bathilde, et un esprit malade extraordinaire. A noter Vincent Cordier en suite de Bathilde qui a remplacé Stéphane Phavorin, victime d'un accident musculaire sur scène, lors de son entrée au côté d'Albrecht. Mention spéciale également au superbe artiste contemporain qu'est Jean-Christophe Guerri et à Laure Muret, complètement "hallucinée" en esprit en mal d'enfant.<P>Une chose est sûre, peu de troupes peuvent s'enorgueillir d'avoir deux distributions aussi différentes et aussi magnifiques pour un ballet aussi spécial que cette version de Giselle. Deux versions et deux visions différentes, mais deux versions et deux visions d'exception !<P><p>[This message has been edited by Cathy (edited November 02, 2001).]

_________________
http://www.danser-en-france.com/forum


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Giselle de Mats Ek - TNOP, du 30 octobre au 10 novembre
PostPosted: Fri Nov 02, 2001 12:06 am 
Offline

Joined: Wed Apr 11, 2001 11:01 pm
Posts: 9645
Location: Paris, France
<B>La Giselle de Mats Ek, au Palais Garnier</B><BR>René Sirvin - Imagidanse<P> <BLOCKQUOTE><font size="1" face="Verdana, Arial">quote:</font><HR><BR>De toutes les adaptations de Giselle celle de Mats Ek est la plus radicale, la plus fidèle à l’esprit du livret de Théophile Gautier et la plus géniale. Le chorégraphe suédois doit sa renommée internationale à ce ballet qu’il créa pour le Ballet Cullberg en 1982 à Stockholm.<BR><HR></BLOCKQUOTE><P><a href="http://www.imagidanse.com/francais/presse/31-Oct-01/MatsEk.html"target="_blank"<B>La critique de René Sirvin</B></a>

_________________
http://www.danser-en-france.com/forum


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Giselle de Mats Ek - TNOP, du 30 octobre au 10 novembre
PostPosted: Fri Nov 02, 2001 12:33 am 
Offline

Joined: Wed Oct 17, 2001 11:01 pm
Posts: 487
Location: Paris,France
Cathy, je suis absolument d'accord avec toi! C'était merveilleux! (à part que devant moi il y avit un mec de 2m de haut et que au moment ou Aurélie Dupont saluait, il s'est levé et moi je ne voyait plus rien!). Pour Wilfried je suis d'accord. Il lui manquait quelque chose!


Top
 Profile E-mail  
 
 Post subject: Re: Giselle de Mats Ek - TNOP, du 30 octobre au 10 novembre
PostPosted: Fri Nov 02, 2001 3:24 am 
Offline

Joined: Wed Apr 11, 2001 11:01 pm
Posts: 9645
Location: Paris, France
<B>Attention, changement de distributions</B><P>Agnès Letestu fera Myrtha les vendredi 2, dimanche 4 et jeudi 8 novembre. Marie-Agnès Gillot récupère toutes les autres dates à savoir les 5, 7, et 10 matinée et soirée.<P>Ceci étant cela risque encore de changer.<p>[This message has been edited by Cathy (edited November 02, 2001).]

_________________
http://www.danser-en-france.com/forum


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Giselle de Mats Ek - TNOP, du 30 octobre au 10 novembre
PostPosted: Fri Nov 02, 2001 7:54 am 
Offline

Joined: Wed Oct 17, 2001 11:01 pm
Posts: 49
Location: france
Bonjour,<BR>Que de changements! Que ce passe-t-il?<BR>Déjà beaucoup de blessures, alors qu'il ne s'agit que du 2e ballet ?!<BR>@+<BR>


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Giselle de Mats Ek - TNOP, du 30 octobre au 10 novembre
PostPosted: Fri Nov 02, 2001 8:30 am 
Offline

Joined: Wed Apr 11, 2001 11:01 pm
Posts: 9645
Location: Paris, France
Apparemment Laure Muret alterne sur le premier esprit malade avec Marie-Agnès Gillot.<P>Malheureusement hier soir, Cécile Sciaux qui doit remplacer Laure Muret quand celle-ci fait le premier esprit malade était souffrante, du coup ils ont appelé Agnès Letestu en catastrophe pour danser le rôle de Bathilde, Myrtha. <P>Les changements sur Bathilde/Myrtha sont simplement dus à ce problème, Marie-Agnès Gillot devant récupérer ses spectacles de Myrtha soulageant également Agnès Letestu qui va être très sollicitée en cette fin de saison avec Nikya, Sheherazade, et le rôle de la Sirène dans le Fils prodigue.<BR>

_________________
http://www.danser-en-france.com/forum


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Giselle de Mats Ek - TNOP, du 30 octobre au 10 novembre
PostPosted: Mon Nov 05, 2001 1:27 pm 
Offline

Joined: Wed Apr 11, 2001 11:01 pm
Posts: 9645
Location: Paris, France
<B>Représentation du 5 novembre 2001</B><P>Ce soir avait lieu une nouvelle représentation de Giselle avec la distribution de la première exception faite du rôle de Myrtha/Bathilde dansé par Marie-Agnès Gillot. Si la Bathilde d'Agnès Letestu est plus royale, celle de Marie-Agnès dégage plus de force et semble plus "eprouvée" par la trahison d'Albrecht que celle d'Agnès. Sa Myrtha est plus forte également. Si Agnès Letestu le joue en infirmière-chef, Marie-Agnès Gillot est plus proche de la "mère" de toutes ces créatures. Son rapport avec le premier esprit malade dansé par Laure Muret est plus tourné vers une certaine forme de tendresse. Laure Muret est surprenante dans ce rôle, passer après Marie-Agnès Gillot n'est pas chose facile, mais elle s'impose par une certaine douceur et fragilité.<P>Céline Talon est de plus en plus touchante dans sa Giselle, elle semble plus à l'aise dans le premier acte même si le portrait qu'elle dresse de l'héroine dans le second acte est intéressant. Kader Belarbi et José Martinez sont toujours aussi magnifiques dans leurs rôles d'Albrecht et d'Hilarion. <P>Le ballet est de plus en plus fort. La reprise semble avoir été accentuée sur le côté interprétation des danseurs et moins sur leur danse, ils se sont complètement coulés dans le style de Mats Ek et vivent intensément tous leurs rôles du paysan à l'esprit en passant par la suite de Bathilde.<P>Bref un magnifique ballet à voir absolument !

_________________
http://www.danser-en-france.com/forum


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Giselle de Mats Ek - TNOP, du 30 octobre au 10 novembre
PostPosted: Thu Nov 08, 2001 12:26 am 
Offline

Joined: Wed Apr 11, 2001 11:01 pm
Posts: 9645
Location: Paris, France
René Sirvin a fait paraître sa critique sur Aurélie Dupont et Manuel Legris sur Imagidanse.<P>Comment peut-il dire d'une danseuse qu'elle a l'oeil trop vif pour faire demeurée, cela veut-il dire que les autres n'ont pas l'oeil vif et font demeurées, merci pour elles Image !<P>Si Céline Talon incarne une Giselle fragile, celle d'Aurélie Dupont respire la spontaneité et elle est dans la droite lignée de Pietragalla qui a créé le rôle. De plus si Mats Ek a choisi Aurélie Dupont, c'est qu'elle lui convenait. <P>Alors Monsieur Sirvin, un peu de respect pour nos danseuses<P>La Giselle d'Aurélie était justement touchante par cette grâce enfantine qui la rendait différente de la féminité fragile de Céline, elles sont bouleversantes toutes deux par deux interprétations aussi intelligentes l'une que l'autre.

_________________
http://www.danser-en-france.com/forum


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Giselle de Mats Ek - TNOP, du 30 octobre au 10 novembre
PostPosted: Thu Nov 08, 2001 1:24 am 
Offline

Joined: Wed Sep 26, 2001 11:01 pm
Posts: 128
Location: Paris France
Représentation du 7 novembre: quand Aurélie s'en mêle<P>Même si j'étais un peu de côté et que je ne voyais pas toute la scène; j'ai plus apprécié cette 2nde vision. Le couple Legris/Dupond est terriblement beau, harmonieux, splendide. <BR>On sent que Manuel et Aurélie sont de grands techniciens de facture classique, mais je trouve que justement ça met en valeur cette chorégraphie contemporaine. Comme quoi prendre des risques et donner leur chance aux danseurs sur certains rôles donnent des résultats agréablement positifs. J'ai aimé les 2 versions, mais j'avoue avoir un faible pour ce couple là. Aurélie Dupond joue la naïve à 200%, la fille "gentille", à part des 2 mondes, mais franchement heureuse de vivre librement. La liberté, quel bonheur! <BR>J'ai mieux compris la portée symbolique de certains gestes et des certaines postures, je crois que c'est autant du à l'interprétation qu'à la 2nde vision. <BR>Marie Agnès Gillot m'a beaucoup plu en Bathilde/Myrtha. Elle joue plus sur le côté mondain que Agnès Letestu, et laisse transparaître ses sentiments (surprise, colère, <BR>tristesse), alors qu'Agnès Letestu avait choisi la froideur totale. Deux interprétations <BR>intéressantes d'un personnage secondaire difficile à mettre en valeur en si peu de <BR>présence scénique.<BR>Je crois que Wilfried Romoli est un peu plus rentré dans la subtilité du rôle, mais <BR>passer après José Martinez ne le sert pas. Pour un même personnage joué en <BR>alternance, je crois que le choix de Martinez/Romoli n'est pas le bon. On arrive pas à <BR>apprécier leur 2 interprétations si différentes tellement l'un "bouffe" l'autre. Des <BR>danseurs que j'ai vu en scène, je crois que l'équilibre des interprétations aurait été meilleur avec des associations telles que Martinez et Pech ou Bridard; et Romoli avec je ne sais pas qui (je ne connais pas encore tous les danseurs). Maintenant je ne connais pas les problèmes de disponibilité. <BR>Legris est un superbe Albretch. En ce début de saison, il s' éclate comme un fou de <BR>pouvoir prendre tant de rôles et ça se voit! C'est un très grand danseur!! Je n'en <BR>reviens pas. Son interprétation d'Albretch m'a touchée par sa subtilité et son intensité.<BR>J'ajoutes que cette distribution a donné de l'importance au jeu des regards.<BR>Avec les représentations qui défilent, le corps de ballet est meilleur de jour en jour. <BR>Les esprits malades était un moment de danse captivant. <BR>Voilà en gros.<BR>A bientôt<BR>Emie<P>[This message has been edited by Cathy (edited November 08, 2001).]<p>[This message has been edited by Emie (edited November 08, 2001).]

_________________
Emilie


Top
 Profile E-mail  
 
 Post subject: Re: Giselle de Mats Ek - TNOP, du 30 octobre au 10 novembre
PostPosted: Fri Nov 09, 2001 1:09 am 
Offline

Joined: Wed Apr 11, 2001 11:01 pm
Posts: 9645
Location: Paris, France
Petit changement de distribution sur Giselle demain. <BR>Agnès Letestu reprend son rôle de Bathilde/Myrtha demain soir. Marie-Agnès Gillot ne danse que la matinée, ce qui semble beaucoup plus normal que le fait que Marie-Agnès danse deux fois dans la journée.<P>Il est dingue de voir combien on distribue Marie-Agnès et qu'on ne lui donne pas le titre qu'elle mérite tant. Tant mieux qu'elle soit distribuée mais jusqu'à quand vont-ils abuser de son talent pour la distribuer sans la récompenser ? Ne pense-t'il pas qu'à la distribuer ainsi dans des rôles aussi différents qu'Esmeralda, Giselle de Mats Ek, le Fils prodigue ou Gamzatti et Nikya dans Bayadère, elle risque de se blesser ? <BR>Enfin heureuse de voir que le talent de Marie-Agnès soit reconnu au point de la faire danser à nombre de première dont la première de la saison et nombre de rôles différents et intéressants, mais malheureuse de voir que cette immense artiste généreuse sur scène et dans la vie, n'ait pas encore accédé au titre suprême alors qu'elle le mérite cent fois.

_________________
http://www.danser-en-france.com/forum


Top
 Profile  
 
Display posts from previous:  Sort by  
Post new topic Reply to topic  [ 29 posts ]  Go to page Previous  1, 2

All times are UTC - 7 hours [ DST ]


Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 5 guests


You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot post attachments in this forum

Search for:
Jump to:  
The messages in this forum are posted by members of the general public and do not reflect the opinions or beliefs of CriticalDance or its staff.
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group