public forum
home forum magazine gallery links about faq courtesy
It is currently Sat Apr 19, 2014 1:43 pm

All times are UTC - 7 hours [ DST ]




Post new topic Reply to topic  [ 37 posts ]  Go to page 1, 2, 3  Next
Author Message
 Post subject: Danseur à quel prix ?
PostPosted: Sun Mar 06, 2005 7:35 am 
Offline

Joined: Mon Oct 22, 2001 11:01 pm
Posts: 3785
Location: Paris, FRANCE
Dans un autre topic, Arsen semblait tenir "de mauvaise méthodes de travail" pour responsables d'une grave blessure survenue à l'un de nos prestigieux guests étrangers l'an dernier.

Je ne connais pas les méthodes de travail en question, mais que dire de ce qui se passe en France actuellement ?
- Un nombre affolant de danseurs blessés et absents de la scène pour des durées très longues
- Des carrières qui semblent de plus en plus courtes, en particulier chez les hommes (on se demande comment ils ont pu parvenir il y si peu de temps encore à danser jusqu'à l'âge de 45 ans)
- des danseuses si diaphanes qu'on se demande où elles puisent la force de danser...

Est-ce que nous, public, nous avons des exigeances qui conduisent trop de danseurs à sacrifier ainsi leur santé ?
Est-ce la génération de danseurs précédente qui exige de la génération actuelle toujours plus de performances, plus de maigreur, plus de technique qu'ils n'en ont jamais eue eux-mêmes ?

Est-il tolérable que les conditions d'exercice actuelles des danseurs mettent si gravement leur santé en péril ?


Top
 Profile E-mail  
 
 Post subject: Re: Danseur à quel prix ?
PostPosted: Sun Mar 06, 2005 9:25 am 
Offline

Joined: Sun Dec 28, 2003 12:01 am
Posts: 93
je pense que le changement continu de techniques entre Contemporain et Classique est à l'origine de nombreuses blessures. Rien qu'à mon niveau j'ai des douleurs depuis que je fais aussi du contemporain. Tu forces tout dans tout les sens.
Pour les pros je pense qu'ils sont surexposés. Quand tu vois par exemple Nicolas Le Riche est sur Sylvia et Hurlevent je trouve que c'est énorme. L'autre problème déjà c'est qu'on leur demande de tout danser.
Quant au physique je pense que ça reflète tout simplement les critères présents dans la société. En même je trouve pas qu'à l'Opéra les danseuses soient si maigres que ça (Marie-Agnès Gillot, Aurélie Dupont, Laëtitia Pujol)et tant mieux.
En même temps le problème de poids n'est pas nouveau dans le milieu de la danse. Et aujourd'hui je connais des garçons qui sont concernés au même titre que les filles ?


Top
 Profile E-mail  
 
 Post subject: Re: Danseur à quel prix ?
PostPosted: Sun Mar 06, 2005 10:59 am 
Offline

Joined: Wed Apr 11, 2001 11:01 pm
Posts: 9645
Location: Paris, France
Tout comme Fabien, je pense que les blessures sont plus liées à l'alternance ridicule de répertoire et de plancher. Ce sont les mêmes solistes qui vont évoluer dans Giselle de Mats Ek et dans Don Quichotte par exemple, on va les faire danser du Forsythe et du Petipa en même temps, tout cela me semble bien plus fragiliser le corps que l'hyperlaxicité des corps, et la souplesse travaillée ! On va aussi les faire danser en même temps à Garnier et à Bastille. De plus certains danseurs sont boulimiques et veulent tout danser, quitte à se blesser.
Seules les étoiles peuvent refuser certains rôles, mais toutes ne le font pas. La plupart des blessés se comptent chez les premiers danseurs et les sujets qui ne peuvent malheureusement pas refuser de rôles :( !

Par contre, je vous rejoins Ileana sur la "minceur" extrème de nos danseuses, quand on voit les danseuses des cdb russes, américains, australiens, leurs physiques plus "ronds" sautent aux yeux et peuvent même nous choquer vu que nous sommes habitués à voir des danseuses ultra-minces à la limite de la maigreur :( !

_________________
http://www.danser-en-france.com/forum


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Danseur à quel prix ?
PostPosted: Mon Mar 07, 2005 2:02 am 
Offline

Joined: Mon Oct 22, 2001 11:01 pm
Posts: 3785
Location: Paris, FRANCE
Je ne minimise pas l'impact des changements de style sur la tendance aux blessures. C'est également un gros problème, mais loin d'être le seul !


Top
 Profile E-mail  
 
 Post subject: Re: Danseur à quel prix ?
PostPosted: Mon Mar 07, 2005 3:42 am 
Offline

Joined: Thu Oct 30, 2003 12:01 am
Posts: 236
Location: Paris
Le manque de suivi medical dans les compagnies est affligeants !!! :(


Top
 Profile E-mail  
 
 Post subject: Re: Danseur à quel prix ?
PostPosted: Mon Mar 07, 2005 7:58 am 
Offline

Joined: Mon Mar 07, 2005 12:01 am
Posts: 5
juste pour dire que je suis daccord avec vous maintenant le danseur "classique" doit aussi faire du neo-classique et du contenporain mais sans avoir le training adapté.
Avant les danseurs (qui,comme vous dite pouvaient danser jusqu a 45 ans )ne melangaient pas les "styles" maintenant on doit tout faire car il y a un gros desinteré du public pour les ballets .C est comme s il fallait mettre encore plus de poudre aux yeux .
Etant danseuse professionnelle je vis les problemes tous les jours mais je dois dire que
je prefere voir 1 piece avec la qualite de
mouvement juste plutot que 3 pieces dansés par de bons danseurs (car on a pas le choix )mais en perdant le travail de style ...
ciao


Top
 Profile E-mail  
 
 Post subject: Re: Danseur à quel prix ?
PostPosted: Mon Mar 07, 2005 8:01 am 
Offline

Joined: Wed Apr 11, 2001 11:01 pm
Posts: 9645
Location: Paris, France
bienvenue Chichiniasse :) !

Pourtant les spectateurs de l'Opéra de Paris demandent du classique (et donc du ballet) comme répertoire, et ce sont ces ballets qui attirent le plus. Les danseurs veulent aussi danser les nouvelles formes de chorégraphies, de danse. Personne ne concevrait l'Opéra sans Mats Ek ou sans Forsythe, et pourtant, ils sont cause de nombreuses blessures pour nos danseurs.

Neumeier, aussi, est source de blessures notamment au niveau du dos, à cause des portés. Pourtant, je ne vois guère l'Opéra sans Neumeier :( !

<small>[ 07 March 2005, 09:05 AM: Message edited by: Cathy ]</small>

_________________
http://www.danser-en-france.com/forum


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Danseur à quel prix ?
PostPosted: Mon Mar 07, 2005 9:46 am 
Offline

Joined: Sat Nov 06, 2004 12:01 am
Posts: 358
Location: Paris
Un violiniste, un celliste, un pianiste, prennent d'énormes précautions avec la main et avec le dos.

Ceux qui sont sur les vents prennent d'énormes précautions avec l'appareil respiratoire.

Ils respectent leur art, et donc ils se respectent.

A l'avenir - c'est l'avenir de l'art, j'ose espérer - le danseur classique respectera son instrument comme les musiciens le leur. A fortiori, que le danseur classique est en fait un musicien, qui au lieu d'utiliser seulement les mains, utilise tout le corps.

Des études médicales faites récemment en Angleterre montrent que le danseur classique a autant ou presqu'autant de perception et de sensibilité dans le corps dans son ensemble qu'un instrumentiste dans la main, alors que ce n'est pas vrai pour un sportif.

Les musiciens savent reconnaître la différence entre effort, et même un paroxysme d'effort, d'un côté, et la douleur, la souffrance physique de l'autre qui va détruire leur carrière.

La souffrance physique est un bruit de fond constant, telle une radio hurlante où le bouton OFF ne marche plus.

Qu'un chorégraphe ou un professeur accepte la souffrance physique comme "normale", démontre que la véritable modernité, c'est à dire des relations entre les êtres humains autres que FEODALES, a encore du chemin à faire dans cette branche de la profession musicale.

C'est ainsi que lorsque M. Balanchine disait "I do not teach health", la question demeure "OK, Fine, but do you teach sickness ?"


Top
 Profile E-mail  
 
 Post subject: Re: Danseur à quel prix ?
PostPosted: Mon Mar 07, 2005 9:54 am 
Offline

Joined: Mon Oct 22, 2001 11:01 pm
Posts: 3785
Location: Paris, FRANCE
J'aime beaucoup cette superbe définition

Quote:
le danseur classique est en fait un musicien, qui au lieu d'utiliser seulement les mains, utilise tout le corps.
Hélas, je crains qu'on respecte plus, non seulement les mains d'un musicien, mais même son violon ou son piano que le corps des danseurs.


Top
 Profile E-mail  
 
 Post subject: Re: Danseur à quel prix ?
PostPosted: Tue Mar 08, 2005 4:47 am 
Offline

Joined: Sat Aug 28, 2004 11:01 pm
Posts: 118
La phrase de Balanchine "I do not teach health" fait froid dans le dos.

Toutes les danseuses finissent-elles avec des hanches en plastique ? Tous les danseurs sont-ils perclus d'arthrose à 50 ans ? Je ne sais pas. Mais j'aimerais savoir. Est-il possible de danser sans se faire mal ? Je parle de danse classique, bien sûr. Pas de Loïs Fuller en train de folâtrer dans les champs.

En tous cas mon prof a 55 ans, il lève la jambe aussi haut que moi et il fait toute la barre en nous la montrant. Il n'a pas l'air de souffrir. Mais on sait tout ce qui se cache sous le sourire du danseur classique...

La douleur a parfois du bon. Elle nous permet de nous dépasser. Si je m'étais arrêtée au seuil de la douleur, je n'aurais pas fait de progrès. Mais j'y suis allée progressivement.

Je pense qu'il faut savoir gérer la douleur et s'arrêter sur certains seuils. Toute la difficulté est de savoir quand s'arrêter et quand insister. C'est en pratiquant, en connaissant son corps que l'on sait de mieux en mieux ce qu'il faut faire devant la douleur, d'où le "dialogue" avec son instrument, en l'occurence, son corps.


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Danseur à quel prix ?
PostPosted: Tue Mar 08, 2005 2:09 pm 
Offline

Joined: Mon Mar 15, 2004 12:01 am
Posts: 45
Location: Allemagne
Quote:
Originally posted by fabien:
Quant au physique je pense que ça reflète tout simplement les critères présents dans la société. En même je trouve pas qu'à l'Opéra les danseuses soient si maigres que ça (Marie-Agnès Gillot, Aurélie Dupont, Laëtitia Pujol)et tant mieux.
En même temps le problème de poids n'est pas nouveau dans le milieu de la danse. Et aujourd'hui je connais des garçons qui sont concernés au même titre que les filles ?
Est-ce que la societe actuelle trouve plus beau des cotes et des omoplates apparentes?
Je trouve que les directeurs de ballet veulent des filles de plus en plus maigre, loin de la normale. On demande aux danseuses d'avoir le physique des mannequins (et pas les plus pulpeuses) mais en meme temps de tenir sur scene 1h30. Et lorsqu'il y a le choix entre une danseuse maigre et techniquement moyenne et une danseuse mince et techniquement meilleur, la danseuse choisie sera la premiere. Je trouve ca aberrant.
En France, je ne vois pas la difference avec les autres pays....


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Danseur à quel prix ?
PostPosted: Tue Mar 08, 2005 2:50 pm 
Offline

Joined: Sat Feb 19, 2005 12:01 am
Posts: 3
Location: londres
IL est évident ue le problème de la maigreur reste toujours important.
Mais en ce qui concerne les blessures, il ne faut pas oublier que la danse est une activité extrème pour le corps. Chacun doit essayer de se préserver au maximum, particulièrement quand les périodes de travail sont intensives, mais je crois qu'il ne faut pas se voiler la face. Sauter à répétition tous les jours, ou tous les exercices que l'on refait cent fois par jours causent des lésions. C'est une activité qui n'est pas des plus naturelles et le corps n'est pas fait a la base pour endurer tout cela. Effectivement c'est très difficile de voir les danseurs se blesser plussieurs fois par an, et il est aussi très difficile de devoir s'arrêter soi même quand on se blesse mais une activité telle que la danse ne peut pas se pratiquer, je pense, sans ne créer aucun domage pour le corps.
Si l'on en demande toujours plus techniquement les lésions endurées par le coprs deviennent plus importantes. Pourtant je n'arrive pas a me faire à l'idée d'arrêter le progres chorégraphique pour épargner les danseurs (voire même mon propre corps).

Désolé si cete réflection n'est pas politiquement correcte !


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Danseur à quel prix ?
PostPosted: Tue Mar 08, 2005 3:13 pm 
Offline

Joined: Wed Mar 02, 2005 12:01 am
Posts: 5
bonsoir,
je pense que le fait de "sauter" d'une technique à l'autre est très fragilisant pour le corps. moi même je pratique classique et contemporain plusieurs par jour et j'en vois les conséquences, en comparaison avec des amis qui eux ne pratiquent que la danse classique.
d'autre part, la technique classique en elle même: effectivement, elle n'utilise pas des principes naturels concernant le corps. mais ces principes existent depuis des lustres, et il n' y a pas si longtemps que l'on exige de les appliquer à la lettre. en effet, noverre recommandait de respecter les dispositions de l'élève concernant l'en dehors notamment. aujourd'hui, je caricature mais on exige de toutes les danseuses qu'elles fassent "comme sylvie guillem", alors que à peine 0,001% de la population nait avec un tel potentiel physique. quel intérêt? bien sûr c'est beau une jambe en l'air, bien sûr ça impressionne, mais où est la priorité dans tout ça?
on fragilise des corps à l'extrême, et quand on passe au contemporain, le corps est trop lax pour se maîtriser convenablement lors de tous les changements de poids et autres déséquilibres, chutes etc...D'autant plus qu'en contemporain on en arrive parfois aussi à une surenchère technique, si souvent reprochée au ballet classique...
Quant au problème du poids, je n'ose même pas en parler, je crois qu'il n'y a rien de nouveau à ajouter!
pour répondre à escarpelette, un danseur qui se blesse a énormément de mal à s'arrêter, il est difficile à raisonner...ok. mais tout de même, je suis convaincue que entre aller "plus loin" techniquement parlant et chercher, chercher encore niveau interprétation, tout danseur (a)normalement constitué sera plus attiré par la 2e proposition, mais cela n'engage que moi...


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Danseur à quel prix ?
PostPosted: Wed Mar 09, 2005 4:44 am 
Offline

Joined: Thu Jan 06, 2005 12:01 am
Posts: 202
Location: paris
Allons allons la vie de danseur n'est pas que souffrance.
N'oublions pas aussi que beaucoup de professionnels fument, boivent sortent pas mal (et je dois dire que j'en ai fait parti et que je m'en porte pas plus mal) bref n'ont pa sla vie d'ascète qu'il faudrait peut-être.
Quant à la maigreur excessive de ces demoiselles elle pose une autre question plus grave: comment peut-on être soumis à des régimes draconiens et rester plein d'énergie pour danser 6/7 heures par jour?
Et oui le problème de la drogue est hélas (comme dans tous le ssports de très heut niveau où la performance es tpoussée à l'extrème) un vrai quotidien pour nombres de danseurs.


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Danseur à quel prix ?
PostPosted: Wed Mar 09, 2005 5:12 am 
Offline

Joined: Thu Jan 06, 2005 12:01 am
Posts: 202
Location: paris
et puis pour avoir connu une période les affres de l'extrème maigreur (et oui les garçons aussi) il y a là une griserie famélique et surtout l'impression de légèreté et que son corps obéi mieux (saute plus, lève mieux la jambe...) illusoire peut-être mais la sensation est plus qu'agréable.
le travail du danseur est justement souvent d'aller ou delà de sa douleur pour pouvoir dépasser ses propres limites et maitriser son corps.
mais effectivement la danse n'est pas à ce niveau là une promesse de santé.
C'est l'excessif qui donne à la danse sa beauté éclatante et douloureuse.
Pour finir je dirai que les danseurs dans leur grande majorité aiment avoir mal (névrose psychotique ou éducation inconsciente culpabilisante je sais pas).
Ils doivent juste apprendre à connaitre la limite à ne pas dépasser.
Et savoir s'arreter à temps pour ne pas avoir des problèmes irreverscibles


Top
 Profile  
 
Display posts from previous:  Sort by  
Post new topic Reply to topic  [ 37 posts ]  Go to page 1, 2, 3  Next

All times are UTC - 7 hours [ DST ]


Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 4 guests


You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot post attachments in this forum

Search for:
Jump to:  
The messages in this forum are posted by members of the general public and do not reflect the opinions or beliefs of CriticalDance or its staff.
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group