public forum
home forum magazine gallery links about faq courtesy
It is currently Thu Sep 18, 2014 3:46 am

All times are UTC - 7 hours [ DST ]




Post new topic Reply to topic  [ 4 posts ] 
Author Message
 Post subject: Festival d'Automne à Paris
PostPosted: Thu Aug 09, 2001 10:06 am 
Offline

Joined: Sun Jun 11, 2000 11:01 pm
Posts: 4753
Location: Montreal, QC, Canada
Image <P>Site Web: <B> <A HREF="http://www.festival-automne.com" TARGET=_blank>www.festival-automne.com</A> </B><BR><B>30ème édition - Je Lis Ta Peau - 17 Septembre à 21 Décembre</B><P>Calendrier (Danse):<P><B>Cesc Gelabert/Gerhard Bohner</B><BR>Im (Goldenen) Schnitt I et II<BR><I>Centre Pompidou<BR>Im (Goldenen) Schnitt I 15, 17 et 18 octobre<BR>Im (Goldenen) Schnitt II 20 et 21 octobre</I><BR> <BR><B>Saburo Teshigawara</B><BR>Luminous<BR><I>Créteil Maison des Arts<BR>25 au 27 octobre</I><BR> <BR><B>Robyn Orlin</B><BR>F.... (untitled)<BR><I>Théâtre de la Cité Internationale <BR>3 au 11 novembre</I><BR> <BR><B>Merce Cunningham Dance Company</B><BR>Interscape et Way Station création en France <BR>(I) Biped et RainForest (II)<BR><I>Théâtre de la Ville<BR>Interscape' et Way Station<BR>6, 7, 8, 9, 10 et 11 novembre<BR>Biped et RainForest <BR>13, 14, 15, 16 et 17 novembre</I><BR> <BR><B>M. encore !</B><BR>Georges Appaix<BR><I>Théâtre de la Ville<BR>4, 5, 7 et 8 décembre</I><P><B>Cinémathèque de la danse<BR>Thierry De Mey,cinéaste</B><BR><I>Théâtre de la Ville<BR>4, 5, 7 et 8 décembre</I><P><B>Parts@Paris</B><BR> <BR>La chorégraphe Anne Teresa De Keersmaeker a créé en 1995 et dirige depuis lors à Bruxelles P.A.R.T.S. (Performing Arts Research and Training Studies) : une école de danse, et davantage encore un foyer ouvert sur d'autres disciplines, un projet artistique en lui-même où se forment, à partir de la connaissance d'un répertoire contemporain, de nouvelles énergies. Sur cinq semaines et en une quinzaine de propositions différentes, le projet Parts@Paris témoigne de la vivacité d'une relève artistique. <BR> <BR>Parts@Paris est une manifestation coproduite par le Théâtre de la Bastille et le Festival d'Automne à Paris en coréalisation avec le Théâtre du Rond-Point.<BR>En association avec la Fondation de France.<BR>Avec le soutien de l'Onda, du British Council, du Goethe Institut, de la Région de Bruxelles - Capitale, de la Commission européenne (Programme Culture 2000), de la SACD dans le cadre de son action culturelle danse et de l'AFAA. <BR> <BR>THEATRE DE LA BASTILLE<BR>(salle du bas)<BR> <BR>Soirée d'ouverture<P><B>Magda Reiter</B><BR>All these Apropos<P>Magda Reiter, polonaise, s'inspire d'une nouvelle de Samuel Beckett pour mettre en corps un duo intime et harmonieux qui cherche la symbiose entre le texte et le mouvement, la musique et l'espace.<P><B>Claire Croizé</B><BR>Donne-moi quelque chose qui ne meure pas<P>Claire Croizé, française, se refuse à dessiner un partage définitif entre le monde que nous vivons et celui que nous espérons. Et la danse est la ligne conductrice d'une telle dualité. Le fluide du mouvement est ici associé à l'eau, qui trempe les corps et transforme la scène en patinoire : entre la forme contenue et le laisser-aller du plaisir, un glissement progressif des sens.<P><B>Tom Plischke</B><BR>Fleur <P>Le jeune chorégraphe allemand Tom Plischke explore dans ce solo le rapport ténu entre volonté et dérèglement du corps, en contraste avec la limpidité d'un mouvement harmonieux et recherché.<P><B>Anne Teresa De Keersmaeker et Elizabeth Corbett</B><BR>For<P>Depuis Fase, qui la fit internationalement connaître voici vingt ans, puis Mikrokosmos, sur une musique de Bartok en 1989, Anne Teresa de Keersmaeker n'était jamais revenue à la forme du duo. For, qu'elle danse avec Elizabeth Corbett, est donc une oeuvre rare (et d'ailleurs, rarement présentée). Elizabeth Corbett fut l'une des principales interprètes du Ballet de Francfort, avec William Forsythe, jusqu'en 1991 où elle décide de se consacrer à la pédagogie. Elle enseigne aujourd'hui à P.A.R.T.S. C'est à l'occasion de la création par Anne Teresa de Keersmaeker de The Lisbon Piece, en 1998, pour la Compagnie Nationale de Ballet portugaise, alors qu'Elizabeth Corbett transposait pour des danseurs classiques le "vocabulaire" propre à Anne Teresa de Keersmaeker, que l'idée de ce duo a commencé à germer.<BR>Le résultat est passionnant : sur un canevas chorégraphique commun, le trajet de deux interprétations distinctes, qui se retrouvent à l'unisson le temps d'éclatantes ponctuations. Un duo à la fois savant et mutin.<BR><I>20, 21 et 22 septembre</I><P><B>Arco Renz</B><BR>Think Me Thickness<P>Les images, virtuelles ou réelles, participent aujourd'hui à forger nos désirs, nos activités, notre identité. Pour Arco Renz, les images sont le moteur d'actions conduites jusqu'à un "point extrême" où intervient un changement brusque,"parfois prévisible, le plus souvent inconnu". De seuil en seuil, la tension entre image et identité sécrète un état de corps qui se projette dans une expérience du mouvement. Think Me Thickness, quatuor créé en avril 2001 au Klapstuk de Louvain, se développe ainsi autour du thème des identités individuelles et collectives face à la présence de l'image. Les différents éléments de la pièce –danse, scénographie, musique, lumière et costumes- sont liés par un désir commun d'évoquer "les images invisibles de l'esprit". <BR><I>24, 25 et 26 septembre</I><P><B>Salva Sanchis</B><BR>Itch & Fear<P>Comment faire la différence entre la peur et l'angoisse ? L'objet de la peur se tient hors de nous alors que l'angoisse est en nous. Itch & Fear en fait un passionnant sujet d'étude, dans un trio qui attise la démangeaison d'aller voir au-delà du connu. Par le catalan Salva Sanchis, un éloge du mouvement comme double défi à la perception de l'espace et à la perception de soi. <BR><I>28 et 29 septembre</I><P><B>Salva Sanchis</B><BR>Gap<P>Entre l'ici et maintenant et un ailleurs futur, un solo au goût de vertige, qui s'appuie sur des musiques de Thurston Moore pour s'infiltrer entre expérience, évidence et action.<BR><I>1er et 2 octobre</I><P><B>Heine Avdal & Yukiko Shinozaki</B><BR>Cast off skin<P>Heine Rosdal Avdal et Yukiko Shinozaki mettent en commun leurs appétits à explorer les frontières : entre l'action concrète et le mouvement indéfini, entre le reconnaissable et l'inconnu, entre ce qui se cache et ce qui se révèle. Sur une musique originale de Bart Aga, un duo à la lisière des transformations, dans un échange de densités où le corps tient en haleine une conscience sur le qui-vive. <BR><I>5 et 6 octobre</I><P><B>Akram Khan</B><BR>Half and nine <BR>Fix <BR>Rush<P>La rigueur et la justesse de chaque pas, chaque courbure, chaque frémissement de corps résultent d'un savant mariage entre la danse kathak et la danse contemporaine. Akram Khan excelle dans l'improvisation rythmique avec un joueur de tabla, Vishnu Sahai ; explore dans le solo Fix la rencontre entre la transe des derviches soufis et les mouvements circulaires du kathak ; et compose enfin dans le trio Rush, entre extrême vitesse et immobilité sereine, une gestuelle étonnante inspirée par l'observation des parapentes en chute libre ! <BR><I>8 et 9 octobre</I><P><B>Roberto Olivan de la Iglesia</B><BR>Natural Strange Days<P>Interprète, ces dernières années, des spectacles d'Anne Teresa De Keersmaeker, Roberto Olivan de la Iglesia reprend à son compte la fluidité dynamique d'une qualité de mouvement qui irrigue un prisme de lignes et de volumes tout en nuances colorées. Il y apporte sa propre poésie dans une pièce qui cherche le chemin d'une certaine "pureté" et "simplicité", comme une série de haïkus écrits à même l'humanité du rythme. Le geste, l'expression et l'image composent une sorte de kaléidoscope prolixe, avant de fusionner dans la taille douce d'une gravure mobile où le corps semble rejoindre l'éloquence de son propre mystère. <BR><I>12 et 13 octobre </I><P><B>Charlotte Vanden Eynde</B><BR>Vrouwenvouwen<P>Splendeur et misère du corps, sous l'angle de la féminité. A la manière d'un origami, Charlotte Vanden Eynde plie et déplie l'image du corps, dont elle désarticule les différentes parties en même temps qu'elle en explore les facettes culturelles. Corps-robot ou corps-poupée, corps-cliché ou corps de chair, unité et fragmentation, enveloppe et sphère : Charlotte Vanden Eynde incise toutes ces frontières pour laisser émerger des images intrigantes, où les contours de la beauté et de la laideur perdent leur netteté dans une approche plastique du corps comme lieu d'ambiguïté.<BR><I>15 et 16 octobre</I><P>THEATRE DE LA BASTILLE<BR>(salle du haut)<BR> <BR><B>Alkyonis / Kosmas Kosmopoulos & Anabel Schellekens</B><BR>[2.1] deux.un<P>Projet multimédia pour deux interprètes, [2.1]deux.un est essentiellement basé sur un texte qui dit l'impossible retrouvaille de deux êtres qui se sont perdus, eux-mêmes, il y a longtemps. Le mouvement, la vidéo et la musique emplissent l'espace intime d'une chambre, lieu de discussion, de naissance, d'amour et de mort. <BR><I>24 et 25 septembre</I><P><B>Etudiants de quatrième année</B><BR>Essais chorégraphiques et Solos<P>Pendant leur cursus à P.A.R.T.S., les étudiants sont amenés, à partir de la troisième année, à présenter des " travaux personnels ". Il s'agit ainsi, pendant cinq semaines, d'entamer un processus de création, davantage guidé par un esprit de recherche que par l'objectif de la " représentation ". Mais ces premiers essais chorégraphiques dessinent déjà des pistes où se révèlent des personnalités, où commencent à s'affirmer des talents en devenir.<BR><I>28 et 29 septembre </I><P><B>Arco Renz & Sharon Zuckerman</B><BR>Happy Zode <P>Le duo est affaire de relation. Arco Renz et Sharon Zuckerman font vivre, en quelques épisodes minutieusement dessinés, un jeu de légèretés et de gravités en incessante transformation.<BR><I>8 et 9 octobre</I><P><B>Charlotte Vanden Eynde & Ugo Dehaes</B><BR>Lijfstof<P>" Visible et mobile, mon corps est au nombre des choses, il est l'une d'elles, il est pris dans le tissu du monde et sa cohésion est celle d'une chose ". Ugo Dehaes et Charlotte Vanden Eynde s'approprient cette citation de Merleau-Ponty pour un duo en forme de " leçon de choses " dont le corps est à la fois l'objet et le sujet. Construit " comme un dessin d'enfant ", Lijfstof (créé en septembre 2000 au Kaaitheater de Bruxelles) enchaîne des " instantanés " tour à tour humoristiques et étranges. Une image du corps en incessante formation.<BR><I>12 et 13 octobre</I><P><B>Saskia Hölbling</B><BR>Distance.Two.Near <BR>In.tent//frame 2 <P>Avec Distance.Two.Near, Saskia Hölbling compose un duo où l'architecture des corps soutient une articulation des différences. Avec in.tent//frame 2, qu'elle crée cet automne pour l'ouverture de Tanzquartier à Vienne, elle réunit des " nomades de la sensibilité " pour porter le regard au-delà " des façades de l'efficience, de la flexibilité et de la transparence ".<BR><I>15 et 16 octobre </I><BR> <BR>THEATRE DU ROND-POINT<BR> <BR><B>George Khumalo</B><BR>Ulozi <BR>Flush <P>Originaire de Soweto, le Sud-Africain George Khumalo trouve une fusion originale entre ses racines africaines et le matériau de la danse contemporaine : " Nous héritons, utilisons et réutilisons, nous jetons du lest, et ce que nous pensons et savons, inlassablement épouse des formes nouvelles et prend des sens nouveaux ".<BR>3 et 4 octobre<P><B>Jonathan Burrows & Jan Ritsema</B><BR>Weak Dance Strong Questions<P>Le chorégraphe anglais Joanathan Burrows et le metteur en scène hollandais Jan Ritsema enseignent l'un et l'autre à P.A.R.T.S. Weak Dance Strong Questions a été créé cette année à Francfort. Les critiques y ont vu "une négation extrême des attentes habituelles par rapport à une pièce de danse : chacun de leurs pas mène à de l'imprévu et à du jamais vu".<BR>10 et 11 octobre<P><B>Riina Saastamoinen</B><BR>Nearby <P>A l'issue de sa formation à P.A.R.T.S. en 1998, la Finlandaise Riina Saastamoinen a notamment travaillé avec les metteurs en scène Jan Fabre et Jan Ritsema. Dans son propre travail, en solo, elle s'est attachée à expérimenter une mise en relation du mouvement avec le langage parlé. Nearby développe ce principe en duo, dans un dispositif de représentation qui inclut les spectateurs, à la recherche des "informations cachées" que porte en soi chaque corps.<BR><I>17, 18, 19 et 20 octobre</I><P><B>Duos avec musique live</B><P>"La musique est pour moi un partenaire <BR>primordial", confiait dans un entretien Anne Teresa De Keersmaeker. Les étudiants qui entrent cet automne en seconde année à P.A.R.T.S. débuteront par une session commune avec des élèves musiciens du Conservatoire National de Région de Strasbourg. Cet échange donne lieu à une série de Duos avec musique live qui seront présentés à Paris puis à Bruxelles.<P>Variations et improvisations à partir de The Vile Parody of Address de William Forsythe<BR>Elizabeth Corbett, qui fut jusqu'en 1991 l'une des principales danseuses du Ballet de Francfort, a aujourd'hui un rôle pédagogique de premier plan au sein de P.A.R.T.S. Elle y transmet notamment une approche du langage chorégraphique de William Forsythe. Via une série de variations et d'improvisations dont The Vile Parody of Address, une oeuvre maîtresse de Forsythe, fournit l'inépuisable matériau.<P><B>Création de Lynda Gaudreau</B><BR>On a découvert au Théâtre de la Ville, la <P>saison passée, le passionnant travail de la chorégraphe québécoise Lynda Gaudreau, dont la danse, en "s'attachant aux postures et aux gestes les plus anodins, conduit à un éveil des sens hors du commun". C'est à elle que P.A.R.T.S. confie, pour la toute première fois, une création avec les étudiants en quatrième année. Lynda Gaudreau devrait à nouveau scruter la matière organique du mouvement, en explorant les notions de continuité et d'arrêt : qu'y a t-il entre les mouvements ? <BR><I>19, 20 et 21 octobre</I><BR> <P><p>[This message has been edited by Marie (edited August 09, 2001).]


Top
 Profile E-mail  
 
 Post subject: Re: Festival d'Automne à Paris
PostPosted: Sun Sep 16, 2001 5:28 am 
Offline

Joined: Sun Jun 11, 2000 11:01 pm
Posts: 4753
Location: Montreal, QC, Canada
Le Monde, 16.09.01:<BR> <BLOCKQUOTE><font size="1" face="Verdana, Arial">quote:</font><HR><B>Le 30ème Festival d'automne à Paris: fidélité à l'esprit fondateur</B><P>Le Festival d'automne à Paris, qui s'ouvre lundi au Palais Garnier, fête ses 30 ans avec un programme "pluridisciplinaire", "aventureux", des "parcours singuliers", dans l'esprit du fondateur Michel Guy. "Sans doute y aura-t-il à l'affiche une figure majeure de la danse du XXème siècle, l'Américain Merce Cunnigham, mais ce 30ème festival jusqu'au 21 décembre est plus aventureux avec moins de spectacles emblématiques et davantage d'artistes aux parcours singuliers, connus certains des spécialistes, mais peu du grand public", a commenté pour l'AFP son directeur, Alain Crombecque. <HR></BLOCKQUOTE><B>pour en savoir plus</B>


Top
 Profile E-mail  
 
 Post subject: Re: Festival d'Automne à Paris
PostPosted: Mon Sep 17, 2001 5:54 am 
Offline

Joined: Wed Apr 11, 2001 11:01 pm
Posts: 9645
Location: Paris, France
<B>Danse : une rentrée haletante</B><BR>Le Figaro, Ariane Bavelier - 10 septembre 2001<P><BR> <BLOCKQUOTE><font size="1" face="Verdana, Arial">quote:</font><HR><BR>Maurice Béjart investit le Palais des Congrès pour présenter un nouveau spectacle alliant le classique et la nouveauté. Le Festival d'automne et le Nouveau Festival international de danse de Paris seront les deux autres événements d'un début de saison qui s'annonce fort pétillant.<P><HR></BLOCKQUOTE><P><BR><a href="http://www.lefigaro.fr/cgi-bin/gx.cgi/AppLogic+FTContentServer?pagename=FutureTense/Apps/Xcelerate/View&c=figArticle&cid=FIGTMUAYDRC&live=true&Site=true&gCurChannel=ZZZJTGN6J 7C&gCurRubrique=ZZZYGWM6J7C&gCurSubRubrique="target="_blank"<B>Plus d'infos</B></a>

_________________
http://www.danser-en-france.com/forum


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Festival d'Automne à Paris
PostPosted: Tue Sep 18, 2001 6:20 am 
Offline

Joined: Sun Jun 11, 2000 11:01 pm
Posts: 4753
Location: Montreal, QC, Canada
Image <P>Armelle Héliot - Le Figaro, 09/16/01:<BR> <BLOCKQUOTE><font size="1" face="Verdana, Arial">quote:</font><HR><B>Alain Crombecque,<BR>les sillons de la fidélité</B><BR>Jusqu'au 21 septembre, le Festival d'automne anime la capitale. Pour cette 30e édition, le directeur a souhaité faire vivre la manifestation dans le droit-fil des goûts de son créateur Michel Guy, disparu en 1990. Art contemporain ou spectacles de danse, le programme s'adresse à un large public.<HR></BLOCKQUOTE><a href="http://www.lefigaro.fr/cgi-bin/gx.cgi/AppLogic+FTContentServer?pagename=FutureTense/Apps/Xcelerate/View&c=figArticle&cid=FIGCER9YNRC&live=true&Site=true&gCurChannel=ZZZJTGN6J 7C&gCurRubrique=ZZZYGWM6J7C&gCurSubRubrique=" target="blank"><B>pour en savoir plus</B></a>


Top
 Profile E-mail  
 
Display posts from previous:  Sort by  
Post new topic Reply to topic  [ 4 posts ] 

All times are UTC - 7 hours [ DST ]


Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 2 guests


You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot post attachments in this forum

Search for:
Jump to:  
The messages in this forum are posted by members of the general public and do not reflect the opinions or beliefs of CriticalDance or its staff.
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group