public forum
home forum magazine gallery links about faq courtesy
It is currently Wed Jul 23, 2014 10:33 pm

All times are UTC - 7 hours [ DST ]




Post new topic Reply to topic  [ 8 posts ] 
Author Message
 Post subject: Songe d'une nuit d'été - 5 juillet 2001
PostPosted: Thu Jul 05, 2001 3:03 pm 
Offline

Joined: Wed Apr 11, 2001 11:01 pm
Posts: 9645
Location: Paris, France
Distribution:<BR>Eleonora Abbagnato (Hippolyte/Titania), Yann Bridard (Thésée/Obéron) - Hervé Courtain (Philostrate/Puck) - Karin Averty (Hermia) - Hervé Moreau (Lysandre) - Clairemarie Osta (Helena) - Lionel Delanoé (Demetrius) - Karl Paquette (Bottom)<P>La distribution sur le papier était alléchante et elle a tenu ses promesses. En effet, c'est sans doute le plus beau premier acte qu'il a été donné de voir depuis le début de la série. Eleonora Abbagnato pour son premier grand rôle de soliste depuis son titre de première danseuse a été magnifique. Elle a la réserve et la majesté d'Hippolyte, tout en ayant le côté froid de Titania. Son pdd avec Obéron était magnifique de même que celui avec Bottom, elle semble à l'aise notamment lorsqu'elle chevauche fièrement celui-ci transformé en âne. Yann Bridard, à ses côtés, a été le meilleur Obéron de la série. En effet si Jean-Guillaume Bart a la beauté plastique et technique de la danse, Yann Bridard confère une toute autre autorité à son Obéron, il a une sensualité animale et son jeu subtil est riche en nuances. Sa personnalité unique est mise en valeur dans de telle rôle et révèle complètement ses qualités de danseur néo-classique. En Thésée, il présente un duc un peu canaille, qui va bien avec le côte volage du personnage. Leur partenariat est magnifique. Par contre le couple malgré un jeu parfait et original au deuxième acte ne semble pas aussi à l'aise dans la partie purement classique dévolue à Hippolyte/Thésée. Elle a de petites défaillances techniques minimes malgré une fluidité et un légato des plus agréables et lui n'a pas un style classique des plus purs, en dépit d'une élégance naturelle. Leur pdd du réveil d'Hyppolyte, par contre est un sommet de sensualité et le couple est magnifique. <P>Hervé Courtain veut se faire regretter amèrement. Vu que l'Opéra ne lui donne pas les rôles qu'il mérite, il préfère aller en tant que soliste au Ballet de Boston. Il a campé le meilleur Puck de toute la série, il a complètement compris le personnage et s'amuse comme un fou, est drôle, et est omniprésent, il apporte également des touches personnelles originales à son interprétation. De plus il semble en complète osmose avec Yann Bridard et leur complicité est totale sur scène.<P>Hervé Moreau en Lysandre est à la hauteur de tous les espoirs mis en lui, sa danse est magnifique, sa technique superbe, ligne parfaite, jambes longues et fines, silhouette élégante. Il sait allier la technique au partenariat et au jeu.<P>Lionel Delanoé en Demetrius a le dédain naturel, et il est totalement le personnage. Il a une présence rare et est naturellement un excellent partenaire.<P>Je ne reviendrai pas sur les qualités de Clairemarie Osta (Helena) et Karin Averty (Hermia), tant elles sont bonnes.<BR>Rarement le pas de quatre entre les amoureux n'a été aussi ensemble, Delanoé et Moreau étaient en accord parfait, même hauteur de saut, même vitesse, ensemble impeccable.<P>Seul point noir de la soirée, Karl Paquette, si en Démétrius, il péchait par sa danse, ici il danse trop bien pour camper le ridicule Pyrame, de plus il n'a pas compris le personnage et en fait une espèce de "débile" profond. Si Bottom est un personnage un peu stupide, il n'a rien d'un arrieré. De plus il n'a aucun ressort comique et les scènes avec les artisans passent difficilement, heureusement qu'Aurélien Houette est toujours une superbe Thisbé.<P>Enfin bref, cette soirée a été magnifique dans l'ensemble, en dépit des quelques réserves, mais Moreau évoquait Manuel Legris par la qualité de sa danse et le pas de quatre rappelait le bon temps des Maurin, Vulpian, Legris, Romoli, qui avaient repris le rôle des quatre amants, il y a maintenant 10 ans.<P><p>[This message has been edited by Cathy (edited July 16, 2001).]

_________________
http://www.danser-en-france.com/forum


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Songe d'une nuit d'été - 5 juillet 2001
PostPosted: Thu Jul 05, 2001 10:13 pm 
Offline

Joined: Tue Jun 12, 2001 11:01 pm
Posts: 15
Je suis tout a fait d'accord en ce qui concerne Herve Moreau.Sa danse est fluide et il a une ligne magnifique.Clairemarie Osta m'a paru a l'aise dans ce role comique.Karin Averty l'est autant en Hermia.Abbagnato , qui ressemble de plus en plus a Makarova , a ete pas mal en Titania mais avec moins de presence que Platel , a mon gout , notamment dans le deuxieme acte.Et effectivement Paquette n'etait pas tres amusant en Bottom , j'ai nettement prefere celui de Bridard.Aurelien Houette est exceptionnel dans Pyrame et Thisbe.Le corps de ballet est parfait.Les costumes du deuxieme acte sont somptueux mais les passages que je prefere sont les duos et pas de quatre entre Hermia , Helena , Demetrius , Lysandre au premier acte.


Top
 Profile E-mail  
 
 Post subject: Re: Songe d'une nuit d'été - 5 juillet 2001
PostPosted: Thu Jul 12, 2001 12:55 pm 
Offline

Joined: Wed Apr 11, 2001 11:01 pm
Posts: 9645
Location: Paris, France
<B>Représentation du 12 juillet 2001 </B><P>Distribution:<BR>Eleonora Abbagnato (Hippolyte/Titania), Yann Bridard (Thésée/Obéron) - Jérémie Bélingard(Philostrate/Puck) - Karin Averty (Hermia) - Hervé Moreau (Lysandre) - Clairemarie Osta (Helena) - Lionel Delanoé (Demetrius) - Karl Paquette (Bottom)<P>Dernière représentation du Songe, car demain priorité à Roméo et Juliette et la prise de rôle d'Alessio Carbone en Mercutio.<P>Il y a une semaine, cette distribution attirait tous les honneurs par sa fougue, sa jeunesse, et sa justesse. Cette semaine, Herve Courtain, souffrant a été remplacé par Jéremie Bélingard en Puck. Après le Mercutio splendide d'hier soir, il a campé un Puck extraordinaire, de plus grâce à Yann Bridard qui a complètement compris la double personnalité de Thésée/Obéron et de leur maître de cérémonie qui fait de Philostrate en Puck, une sorte de maitre des menus plaisirs. Leur complicité est extraordinaire, ils rient de leur méchanceté face à Titania, mais Bridard sait imposer son règne quand Puck se trompe. Si Yann Bridard était un peu moins en jambe que la semaine passée, son Obéron est séduisant, par cette présence impériale qu'il impose. Son Thésée est parfois techniquement en deça, mais sa personnalité et son charisme rende cet amant volage sympathique.<P>A ses côtés, Eleonora Abbagnato est une magnifique Hippolyte, réservée au prologue et découvrant les délices de l'amour dans les bras de son Thésée. Quel lyrisme, quel moelleux dans ses mouvements de corps de bras, dans le pas de deux du réveil. Dommage par contre, qu'elle soit incapable de faire un rôle sans commettre une petite erreur technique qui casse le mouvement, notamment son pdd final où elle a eu de petites hésitations. Quel dommage, car elle est une superbe Titania, hautaine, sachant ce qu'elle veut. On ressent également chez cette Titania, son désamour pour Puck, reflet de ce qu'Hippolyte ressent pour Philostrate. Ceci étant, elle mérite amplement son titre de première danseuse et même plus tant sa danse est agréable à voir.<P>Karin Averty et Hervé Moreau campent avec toujours autant de bonheur le couple Hermia, Lysandre. Malgré quelques petites erreurs, Hervé Moreau s'impose par son jeu, il est hilarant quand il poursuit Héléna, ou quand il se dispute avec Demetrius. Sa danse est belle à regarder et cela fait plaisir de voir cet artiste distribué à sa juste valeur. Karin Averty est une Hermia attachante, et gaie, elle est vive et sa danse est magnifique également. Son personnage n'est pas "gnangnan".<P>Clairemarie Osta et Lionel Delanoé campent d'inénarrables Héléna et Démétrius, en faisant toujours plus mais ne tombant jamais dans la caricature, ils sont techniquement parfaits et drôles à souhait. <P>Karl Paquette reste le point noir de cette distribution, en effet, il n'a rien compris au personnage de Bottom/Pyrame, son Bottom n'est qu'une pâle copie de ce que fait Wilfried Romoli, mais sans son talent. Même allure, même dégaine, même chapeau enfoncé, même gestuelle, aucune initiative personnelle au contraire de Yann Bridard, autre Bottom. Quand il cherche à avoir des initiatives personnelles en Pyrame, il devient grotesque, il n'a rien compris là encore au personnage, il en fait un être imbu de lui-même, et oublie que c'est Bottom qui joue ce rôle. Ses mimiques sont ridicules, il en fait trop et cela ne passe pas, bien au contraire. Il devrait prendre exemple sur Aurélien Houette, simple quadrille qui devient de plus en plus irresistible que ce soit en artisan ou en Thisbé, il sait fait rire, de même qu' Audric Bezard, plus jeune quadrille encore en lion degingandé et fringant. Une mention spéciale à Simone Valastro qui a campé ce soir une lune extraordinaire, quand il pleure devant la beauté du pdd princier. Tous les trois en font des kilos, mais ne tombent pas dans la caricature. A noter que jusque dans les saluts, ils demeurent irresistibles notamment Houette.<P>Au risque de me répéter, comment se fait-il que de simples quadrilles comprennent complètement ce qu'il faut faire pour faire rire, alors qu'un premier danseur ne le sait pas, mais peut-être n'aurait-il jamais dû être nommé premier danseur au dernier concours, et rester simple sujet. Ceci étant quand on voit les qualités extraordinaires (techniques et artistiques) de Christophe Duquenne, simple sujet en Roméo, on se demande même si Karl Paquette mérite d'être sujet. Bref ce sont les aléas du concours !<P>Mention particulière à Delphine Baey, fée à la ligne magnifique, aux grands jetés impeccables et à la présence certaine et Nathalie Aubin. Tout le corps de ballet est une fois encore à louer, et dommage que cette série soit déjà terminée. <BR>Par contre un blame collectif lors du placement du corps de ballet des fées sur scène lors du passage entre le prologue et le 1er acte, où du brouhaha provient de la scène, que ce soit discussion, cris ou "chut" sonores. <P>Espérons que nous n'attendrons pas dix ans pour revoir ce magnifique spectacle complet.<BR><p>[This message has been edited by Cathy (edited July 16, 2001).]

_________________
http://www.danser-en-france.com/forum


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Songe d'une nuit d'été - 5 juillet 2001
PostPosted: Fri Jul 13, 2001 12:46 am 
Offline

Joined: Sat May 26, 2001 11:01 pm
Posts: 92
<B>Représentation du 12 juillet</B>, toujours.<P>L'Hippolyte d'E.Abbagnato est partagée : à l'approche des réjouissances, ses amies Hermia et Héléna essayent de lui faire partager leur enthousiasme, mais elle garde un contrôle royal. Ses regards sont intenses et profonds.<BR>Avec un physique superbe et irréprochable, fine mais sûre, dès son entrée dans le bois et les premiers mouvements de bras et de jambes très mécaniques face à Obéron, E.Abbagnato montre qu'elle sera une Titania forte et autoritaire, mais ensuite complètement lâchée et mobile pendant les passages avec Bottom transformé en âne.<BR>A son "retour" en Hippolyte, elle me semblait danser et se donner à Thésée dans un (demi-)sommeil, se réveillant véritablement lorsqu'elle descend de ses bras et reprenant alors une attitude plus "digne". C'était la première fois que je notais ce détail, A.Dupont et D.Moussin me semblaient se réveiller vraiment avant le début du pas de deux, et à un moment donné se freiner dans leur élan envers leurs Thésée. <P>Thésée avec du charisme en effet, Y.Bridard est un Obéron moins "entier" que ceux de J-G.Bart et W.Romoli, il y est à la fois un Roi qui domine ses Fées ; et tantôt exaspéré, tantôt amusé et protecteur face à l'incontrôlable Puck. <P>J'ai trouvé C.Osta encore meilleure que la dernière fois en Héléna, "frétillante" et toute émoustillée dès qu'elle aperçoit Démétrius (L.Delanoë, toujours parfait dans ce rôle, mais aussi différent dans son jeu, avec des détails encore nouveaux).<BR>L'Hermia de K.Averty est plus "franche" que celle de M-A.Gillot, accompagné d'H.Moreau, Lysandre tendre et délicat, au physique longiligne et à la technique sûre (fins de tours ralenties, réceptions impeccables).<P>Le Puck de J.Bélingard était encore une fois génial, malgré peut-être un petit temps de mise en route pour se mettre complètement dans le personnage, mais une fois qu'il y était, c'était pour de bon ! Les moments les plus craquants : quand il est perché en haut de la première coulisse, à chaque moment où il se rend compte que la main qui est posée sur son épaule est celle d'Obéron et qu'il appréhende de se faire "gronder", quand il se félicite d'avoir réussi à allonger Lysandre ou quand il se (nous) dit que quelquechose ne va pas après avoir allongé Héléna dans les bras d'Hermia. Tout ça avec encore une énergie folle, se jetant sans retenue dans ses glissades quand il s'allonge au sol sur le côté. Il était aussi très bien et très présent en Philostrate. Et dire que la veille il incarnait un Mercutio d'un niveau incroyable !!!<P>K.Paquette n'aborde pas le rôle de Bottom de la même manière que W.Romoli ou Y.Bridard qui malgré leurs interprétations totalement différentes ont en commun de se moquer d'eux-même. Le Bottom de K.Paquette se prend très au sérieux, autant dans son rôle de "chef" des artisans, que dans le Pyrame qu'il interprète, soucieux du détail et supervisant le déroulement de la représentation du drame. C'est une vision différente du personnage, qui m'a moins fait rire que lors des autres distributions.<BR>A.Houette me fait de plus en plus rire en Thisbé, ainsi que S.Valastro en Lune (et Soleil !), complètement dans sa bulle. A souligner encore la performance de tous les participant au "drame", qui ont tant fait rire le public.<P>J'ai encore découvert plein de nouveaux détails : le moment exact où Puck "transforme" Bottom en âne), je n'avais pas remarqué non plus qu'avant de rouler en avant-scène pour s'y réveiller, Bottom est caché accroupi derrière un arbre que les elfes tournent et avancent pour l'en faire tomber. J'ai remarqué aussi la transformation du Mur, qui se déscratche pour passer d'un décor de jour à un décor de nuit au moment où la Lune se lève.<P>Et pour finir, bien sûr, n'oublions pas les Couturières, Peintre, Amies, Officiers, Gardien du Trésor, Aides-Jardiniers, Fées et Elfes, Dames, Seigneurs, Suivants et Demoiselles (pour tous les citer) qui participent et créent l'atmosphère féérique et irréelle du songe, et égayent les préparatifs puis la fête du mariage.<p>[This message has been edited by Camille (edited July 13, 2001).]


Top
 Profile E-mail  
 
 Post subject: Re: Songe d'une nuit d'été - 5 juillet 2001
PostPosted: Sat Jul 14, 2001 11:22 am 
Offline

Joined: Fri May 25, 2001 11:01 pm
Posts: 36
Location: Paris/France
J'ai bien lu vos critiques.<P>J'ai pu voir deux fois le songe et je regret ne pas pouvoir le voir encore et encore. Je crois avoir lu que c'est après un long écart que l'on voit le songe au Palais Garnier. On pourra revoir cet oeuvre dans quelques années???<P>J'ai beaucoup aimé le songe. C'est une mélange de l'élégance, l'innocence, le rire, etc.<P>En particulier, ça m'a fait un grand plaisir de voir Wilfried Romoli incarner Bottom. Je ne peux pas comparer la représentation de Romoli à celle des autres car les deux jours où je suis allée au Palais Garnier étaient le 3 et 13 juillet. Je n'ai vu que Romoli en tant que Bottom, ce qui me semble être excellente à en juger par vos critiques.<BR>Je me rappelle Romoli dans le film 'Tout près des étoiles'. Il m'a semblé simple, modeste et travailleur(de la danse) dans les interviews montrés dans ce film.<P><BR>Est-ce quelqu'un était là le soir du 13 juillet? Je n'ai pas bien entendu, à cause des retardataires(je les déteste!!!), ce qu'une dame nous lisait, qui me semblait être un message émouvant. Est-ce quelqu'un peut me le dire?<P>Grand merci à Cathy de m'avoir donné l'idée d'acheter un jumelle. Avec ça, c'est une autre qualité! Une parfaite satisfaction!!!


Top
 Profile E-mail  
 
 Post subject: Re: Songe d'une nuit d'été - 5 juillet 2001
PostPosted: Sun Jul 15, 2001 12:20 am 
Offline

Joined: Wed Apr 11, 2001 11:01 pm
Posts: 9645
Location: Paris, France
Malheureusement le 13 j'avais pris des places pour Roméo étant donné qu'initialement cela devait être la prise de rôle de Benjamin Pech. <P>Quelque part j'aurais préféré être au Songe, pour voir la dernière d'Hervé Courtain en Puck et au POB, car même s'il n'a pris qu'une année sabbatique, j'ai bien peur qu'il ne reste à Boston si les rôles donnés lui conviennent tout comme Vilanoba l'a fait avec tristesse pour nous mais bonheur pour lui il y a quelques années.<BR>J'aurais aimé revoir Moreau en Lysandre, de même qu'Abbagnato et Bridard en Titania et Obéron, mais au fait était-ce bien Courtain ?<BR>

_________________
http://www.danser-en-france.com/forum


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Songe d'une nuit d'été - 5 juillet 2001
PostPosted: Sun Jul 15, 2001 12:59 am 
Offline

Joined: Fri May 25, 2001 11:01 pm
Posts: 36
Location: Paris/France
Sue le papier que j'ai eu à ce soir là, c'était Courtain en Puck et Philostrate.<BR>J'ai oublié de dire qu'il était magnifique dans ce rôle comme vous le disiez.<P>Cette semaine était un choix difficile pour les Ballet Lovers, pour choisir entre le Roméo et le Songe?<BR>J'ai vu Roméo lors du jours du départ de Fanny Gaïda, le 26 juin, c'est bien ça? J'ai bien aimé Belarbi en Tybalt. Roméo et Juliette, je l'ai vu la première fois en DVD, celui de Manuel Legris, Monique Loudière et Charles Jude. Je pense que le rôle de Tybalt est autant imporant que les deux amants et j'ai beaucoup aimé Belarbi à ce jour-là.<p>[This message has been edited by D. LIM (edited July 15, 2001).]


Top
 Profile E-mail  
 
 Post subject: Re: Songe d'une nuit d'été - 5 juillet 2001
PostPosted: Sun Jul 15, 2001 3:24 am 
Offline

Joined: Wed Apr 11, 2001 11:01 pm
Posts: 9645
Location: Paris, France
Après recherche auprès de l'AFP, le message lu concernait certainement la mort de Patrice Cafaxe, cor soliste de l'orchestre national de l'Opéra de Paris, victime d'une crise cardiaque à l'âge de 39 ans, durant le spectacle du Songe de la veille au soir.<p>[This message has been edited by Cathy (edited July 15, 2001).]

_________________
http://www.danser-en-france.com/forum


Top
 Profile  
 
Display posts from previous:  Sort by  
Post new topic Reply to topic  [ 8 posts ] 

All times are UTC - 7 hours [ DST ]


Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 4 guests


You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot post attachments in this forum

Search for:
Jump to:  
The messages in this forum are posted by members of the general public and do not reflect the opinions or beliefs of CriticalDance or its staff.
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group