public forum
home forum magazine gallery links about faq courtesy
It is currently Tue Jul 29, 2014 11:08 pm

All times are UTC - 7 hours [ DST ]




Post new topic Reply to topic  [ 65 posts ]  Go to page 1, 2, 3, 4, 5  Next
Author Message
 Post subject: Enseignement de la danse classique
PostPosted: Sun Jan 18, 2004 3:22 pm 
Offline

Joined: Mon Oct 22, 2001 11:01 pm
Posts: 3785
Location: Paris, FRANCE
Ecrit par Arabesque
Quote:
Quelqu'un peut-il expliquer pourquoi les méthodes pédagogiques telles sanctions, réprimandes, humiliations, relations basées sur la honte, les menaces, la peur sont-elles primées dans l'enseignement de la danse classique. Je crois que ces méthodes archaïques et désuètes issuent de l'héritage de l'enseignement de la danse classique et basée sur l'absence de connaissance de psychologie de l'apprentissage chez l'enfant, l'adolescent et l'adulte ne devraient plus se perpétuer aujourd'hui.
Certains diront que cette méthode a fait ses preuves pendant de nombreuses générations, nous ne pouvons le nier et c'est sans doute pourquoi elle est encore utilisée et acceptée aujourd'hui....
Mais aujourd'hui nous savons aussi que cette méthode engendre de nombreux problèmes et crée chez plusieurs étudiants et danseurs des effets psychologiques dévastateurs, ces méthodes laissent des séquelles graves chez ceux " qui passent au travers" et démolissent les autres qui se retrouvent détruits ainsi que dégoûtés de la danse à tout jamais....
Alors que les méthodes d'enseignement comme on en retrouve dans d'autres sphères d'apprentissage, tel la musique, les sports etc...et qui est basée sur la confiance en soi, l'encouragement, la force du mental par les pensées positives, associés bien certainement à une grande rigueur et discipline donne d'excellents résultats....
Un véritable enseignement en peux s'imposer par force ou par peur mais doit avant tout respecter l'élève....L'élève travaille par motivation intérieure, véritable mesure de la détermination et l'enseignement le nourrit et l'aide à développer ses compétences....
La vraie question qui se pose actuellement est la suivante, Quelle méthode devrions-nous privilégier ? Quelle méthode donnerait les meilleurs résultats, quelle méthode serait la mieux adaptée à la vie d'aujourd'hui, mais pour cela il faut être à l'écoute des jeunes et de leurs parents....


Top
 Profile E-mail  
 
 Post subject: Re: Enseignement de la danse classique
PostPosted: Mon Jan 26, 2004 12:21 pm 
Offline

Joined: Mon Oct 22, 2001 11:01 pm
Posts: 3785
Location: Paris, FRANCE
En même temps que le Prix de Lausanne, se déroulent des séminaires fort intéressants sur l'enseignement de la danse classique.

Voici un résumé d'un séminaire de 2003

Quote:
Extraits du manuel de l'enseignant de la Royal Ballet School

Avec la gracieuse permission de Gailene Stock, Directrice, Royal Ballet School

Conseils pédagogiques

Les élèves ont besoin d'être motivés, encouragés et respectés
Pensez au bien-être de vos élèves: peuvent-ils tous vous voir ? Peuvent-ils vous entendre ?
Donnez des directives claire et précises. Parlez lentement et distinctement. Ne leur parlez pas le dos tourné.
Interrogez les élèves individuellement. Demandez aux élèves de répondre lorsqu'ils entendent leur nom. La méthode la plus efficace consiste en: question – pause – nom.
Mettez au point un programme régulier, fondé sur la routine. Les élèves préfèrent l'ordre au désordre.
Souvenez-vous que dans la salle de classe, la relation est à doubles sens.
Souvenez-vous que la discipline est un moyen d'atteindre un but mais pas une fin en soi.
Cherchez à connaître les élèves qui vous posent des problèmes. Si vous les comprenez, vous aurez de meilleures chances d'obtenir leur collaboration.
Cherchez à donner à chaque élève la satisfaction d'avoir accompli une tâche avec succès. Tout le monde a besoin de faire l'expérience de la réussite.
Montrez aux élèves que vous vous intéressez à chacun d'eux individuellement.
Faites preuve d'humour au bon moment. C'est une façon de réparer les pots cassés très appréciée par les jeunes.

Faites les choses suivantes:
Soyez juste et honnête sans exception.
Sachez ce que vous voulez accomplir dans chaque cours et comment cela s'intègre à l'ensemble.
Sachez ce que vous accepterez comme prestation minimale suffisante. Tenez compte de la fatigue quand vous la constatez.
Reconnaissez les signes de réel travail et faites-en part aux élèves.
Encouragez les initiatives.
Cherchez à susciter l'intérêt de toute la classe.
Admettez votre ignorance: si vous ne savez pas la réponse à leur question, dites-le aux élèves et promettez-leur de la trouver.
Tenez compte des différents rythmes d'assimilation.

L'organisation de la classe
Une bonne leçon:

Une introduction enjouée pour susciter la collaboration et la curiosité de la classe.
Un échange animé entre le professeur et la classe.
Un énoncé simple, clair et compréhensible, des consignes qu'on aura, si possible, préparé à l'avance.
Une occasion offerte aux élèves de mettre en pratique les nouvelles techniques apprises ou de faire bon usage d'idées et de faits nouveaux.
Une conclusion adéquate et/ou un résumé du cours.

L'autocontrôle de l'enseignant/e:
Posez-vous des questions:

Que devraient apprendre mes élèves cette année ?
Quel volume de connaissances devraient-ils avoir assimilé à la fin de chaque trimestre ?
Quel volume de connaissances peuvent-ils assimiler aujourd'hui?

Un/e bon/ne enseignant/e
Caractéristiques:

éprouve une affection sincère pour les jeunes et aime être en contact avec eux
trouve de grandes satisfactions dans son enseignement
est solide et en bonne santé
est enthousiaste et dynamique
reste maître de ses émotions
manifeste son approbation sans réserve
s'entend bien avec autrui
est tolérant/e, juste et impartial/e
a un bon sens de l'humour
est patient/e et d'humeur égale

Méthodes d'enseignement:

planifie le travail avec soin
se rend compte que l'apprentissage trouve son origine dans les efforts créatifs de chaque élève
constate mais ne juge pas
comprend et utilise les principes de l'apprentissage
met l'accent sur la compréhension
apporte une aide individuelle aux élèves
tire profit des idées des élèves
établit des liens entre le travail des élèves et leur vie et leurs intérêts
fait preuve d'ingéniosité, varie les activités
encourage les élèves à exprimer leurs opinions
a recours, si besoin est, à des méthodes de discipline qui contribuent au développement des élèves
a un solide intérêt pour l'étude des genres artistiques et est ouvert/e aux idées nouvelles.

[url=http://www.prixdelausanne.org/en/Ballet/A39Rés_sém2003.asp]site internet[/url]


Top
 Profile E-mail  
 
 Post subject: Re: Enseignement de la danse classique
PostPosted: Mon Jan 26, 2004 12:34 pm 
Offline

Joined: Thu Jun 19, 2003 11:01 pm
Posts: 242
Je pense que c' est assez idyllique malheureusement. :(


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Enseignement de la danse classique
PostPosted: Mon Jan 26, 2004 1:36 pm 
Offline

Joined: Mon Oct 22, 2001 11:01 pm
Posts: 3785
Location: Paris, FRANCE
Idyllique par rapport à ce qui existe à l'Ecole de danse de L'Opéra, certainement, mais peut-être pas tant que ça par rapport à ce qui se passe ailleurs, notamment à la Royal Ballet School.

Voici des paroles rapportées par Balletowoman dans le topic de l'an dernier "Crise et harcèlement moral à l'Ecole de danse"

Quote:
Ma prof actuelle est une ancienne eleve du Royal Ballet. A chaque fois qu'elle parle de cette ecole, elle sourit (ce qui dit bcp sur les souvenirs qu'elle en a). Je crois qu'elle a bcp de respect pour les professeurs qu'elle a eut (et la aussi, la discipline des classes de danse est TRES dure, ca aussi elle le souligne souvent) mais il me semble que des que le cours est fini, on passe a autre chose... :cool:


<small>[ 26 January 2004, 11:51 PM: Message edited by: ileana ]</small>


Top
 Profile E-mail  
 
 Post subject: Re: Enseignement de la danse classique
PostPosted: Tue Jan 27, 2004 3:17 am 
Offline

Joined: Mon Sep 10, 2001 11:01 pm
Posts: 1258
Location: Scotland/France
C'est vrai (je ne reviens pas sur ce que j'ai ecrit) mais il est a noter aussi que la Royal Ballet School a elle aussi fait l'objet d'une 'enquete' pour determiner si l'enseignement etait bien adapte a de si jeunes enfants/ados et si la discipline donnee n'y etait pas trop dure...

Donc personne n'est a l'abris d'un controle (remarquez, ils s'en sont bien sortis il me semble)... Par contre, l'ecole n'est pas aussi 'rattachee' me semble-t-il a la companie, comme peut l'etre l'Opera (tres peu de contact entre les eleves et les danseurs).


Top
 Profile E-mail  
 
 Post subject: Re: Enseignement de la danse classique
PostPosted: Tue Jan 27, 2004 3:31 am 
Offline

Joined: Tue Jan 06, 2004 12:01 am
Posts: 400
cette méthode, typiquement anglo-saxonne, est très souhaitable en France pour n'importe quel enseignement car elle met l'accent sur les qualités et non les défauts individuels. je suis scandalisée qu'un professeur,digne de ce nom, puisse penser encourager un élève en énumérant constamment ses imperfections techniques ou artistiques devant les autres : en dehors d'être blessant pour l'élève concerné, cela fragilise le groupe et le professeur .
les professeurs de l'école de ballet de Nanterre ne sont visiblement pas de cet avis car même les plus pédagogues d'entre eux pensent que le Royal Ballet est devenu trop laxiste !
j'ai la chance d'avoir une adolescente, qui grâce à la rigueur de cet art, se projette dans le temps : j'èspère que l'enseignement de cette discipline tel qu'il est pratiqué en France ne tuera pas ce désir de vivre que la danse classique a éveillé en elle !

<small>[ 27 January 2004, 08:20 AM: Message edited by: valou ]</small>


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Enseignement de la danse classique
PostPosted: Thu Jan 29, 2004 1:57 am 
Offline

Joined: Mon Oct 22, 2001 11:01 pm
Posts: 3785
Location: Paris, FRANCE
Posté par 1800NewFunk

Quote:
Valou, je suis d'accord avec vous, après avoir créé de diplome de professeur de danse, une réforme de l'enseignement est necessaire. Je pense qu'il faudrait définir "le style français", peut-être même le "codifier", établir un programme, surtout pour les écoles préparant les futurs professionnelles. D'ailleurs, dans les études préparant au diplome, y-a-t'il une partie relative à ce qui peut-être enseigné (les différents pas/mouvements) à tel ou tel age ?


Top
 Profile E-mail  
 
 Post subject: Re: Enseignement de la danse classique
PostPosted: Thu Jan 29, 2004 4:47 am 
Offline

Joined: Tue Jan 06, 2004 12:01 am
Posts: 400
Codifier, c'est à dire y faire entrer une zone de droit...petit clein d'oeil à 1800newfunk qui avait inséré sa critique dans le site "l'opéra, une zone de non droit" .
je pense que vous avez raison1800newfunk, c'est un devoir premier que de mettre des règles à toute forme d'enseignement. il y a bien sûr une différence fondamentale entre enseigner à des enfants et enseigner à des adultes . la danse classique se pratiquant des le plus jeune âge, je dirai d'abord qu'il est une règle incontournable pour enseigner à des enfants , c'est d'être pédagogue et que pour être un bon pédagogue point n'est besoin de suivre un enseignement! (ça commence mal!) en tout cas c'est le désir de transmettre à l'autre qui fait de vous un enseignant! il faut par conséquent aimer son élève pour lui transmettre "son art de la danse" car quand on voit un élève reproduire et aller jusqu'au bout du geste,( enfant ou adulte) on se dit qu'il y a autre chose que les règles académiques pures (pourtant elles mêmes incontournables du ballet) : il y a le désir de surpasser le modèle, le maître qui a parfois lui même été un mauvais danseur, mais qui a su donner une autre vie et un autre style à son propre mouvement .
ça c'est pour la partie de l'inné...pour ce qui est de la partie académique, vu que je n'y connais rien car je n'ai jamais fait travailler ni mon corps, ni ma tête de cette façon, je m'en remettrai aux académiciens, aux théoriciens et surtout aux praticiens qui ont vu poindre la reconnaissance de leur métier par un dîplome ;


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Enseignement de la danse classique
PostPosted: Thu Jan 29, 2004 5:30 am 
Offline

Joined: Thu Dec 04, 2003 12:01 am
Posts: 526
Location: Paris
Valou, je ne suis pas d'accord avec vous quand vous dites que la pédagogie ne s'apprend pas. Il existe des méthodes, adaptées à chaque contexte. On ne s'adresse pas de la même manière à des apprentis danseurs qu'à des amateurs, la finalité n'étant pas la même.
Plutôt que d'aller dire à un élève :"tu es mauvais" ou bien de leur crier dessus, le message passera mieux si on demande à l'élève de faire lui-même le constat de ce qui ne va pas pour l'amener à une prise de conscience et à s'améliorer.
La vielle école marchait à la trique... J'ai pour ma part pris pas mal de coups (physiques ou moraux) de la part d'un professeur du Centre de Danse du Marais dont je tairais le nom et qui pourtant avait "son public". Certes j'ai progressé mais avec des bleus à l'âme... Et pourtant ce n'était pas un cours pour "professionnels". Mon autre professeur, Nina Tkhanova, était plutôt adepte de la prise de conscience de nos errements, quoique poussant de temps à autre des "coups de gueule" (viel héritage de l'école russe ???).
Quelle est la bonne méthode ???
Même au sein d'un corps de ballet (donc de profesionnels) j'ai entendu des répétiteurs, professeurs et maîtres de ballet "hurler" après untel ou unetelle dont l'arabesque tendait à l'attitude ou qui ne respectait pas un alignement, etc... Et tout ça avec quelques noms d'oiseaux... Où est le respect de l'individu ???
Tout est dans la formulation, le fond restant le même, à savoir "atteindre la perfection".

Ce topic est très intéressant et le débat va être "chaud"...

<small>[ 29 January 2004, 06:31 AM: Message edited by: Tarlatane ]</small>


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Enseignement de la danse classique
PostPosted: Thu Jan 29, 2004 6:14 am 
Offline

Joined: Mon Sep 10, 2001 11:01 pm
Posts: 1258
Location: Scotland/France
Je pense moi aussi qu'un professeur peut est bon, meme sans avoir forcement passe tous les concours et diplomes requis pour etre 'officialise'... Par contre, moi je suis contre l'arrivee de profs qui n'ont pas de diplomes... Ca parait paradoxal, et en fait, ca ne l'est pas...

Ayant ete temoin ici ou je vis (au Royaume Uni) des pires profs jamais eut (pas pour longtemps, je suis partie tres vite, mais j'ai quand meme eut le temps de constater que sur les 6 profs que j'ai contacte, 2 n'etaient vraiment pas a la hauteur), je dois dire qu'un minimum de connaissances devraient etre obligatoires... Ici, comme pour 99% des autres pays ou l'enseignement de la danse est 'libre', on a besoin de RIEN, pas meme de un an de formation de danse ! Ce qui fait que si ma soeur (je prends le pire exemple :p ) voulait etre prof de danse ici (elle n'est jamais entree dans un studio de sa vie -ou seulement en tant que spectatrice) et commencer les cours dans son salon (sur beton, sans barre, et sans musique par exemple) elle pourrait tres bien le faire... Ca fait assez peur !! :mad: )

<small>[ 29 January 2004, 07:19 AM: Message edited by: balletowoman ]</small>


Top
 Profile E-mail  
 
 Post subject: Re: Enseignement de la danse classique
PostPosted: Thu Jan 29, 2004 6:31 am 
Offline

Joined: Tue Jan 06, 2004 12:01 am
Posts: 400
coucou Tarlatane !...je n'ai pas dit que la pédagogie ne s'apprend pas, j'ai dit qu'être pédagogue ça ne s'enseigne pas : un pédagogue est quelqu'un qui a en lui( j'ai parlé d'inné )le sens de l'enseignement mais il est évident qu'il doit avoir reçu une formation sanctionnée par un dîplome pour affiner tout ça et ne pas parler pour rien. il devrait même se former tout au long de son "sacerdoce" aux nouvelles techniques d'enseignement pour valider le sien ou l'abandonner.(ça c'est l'acquis). mais cela nécéssite d'abord une aptitude à transmettre aussi essentielle que l'aptitude à devenir danseur professionnel (qui lui ne saura pas forcément transmettre son art) .
en ce qui concerne l'enseignement à des amateurs ou a des professionnels, un bon professeur de danse doit être capable de gérer les deux...parfois en même temps dans certains petits concervatoires municipaux qui ne sont pas aussi élitistes et subventionnés qu'une grande école de Ballet et qui sont aussi de très nombreux viviers . bien sûr qu'un professeur doit avoir un discours adapté à l'élève et c'est ce qui fait la différence entre les mauvais et les bons profs : ne pas ranger tous les élèves dans le même sac : il y a le sac des futurs danseurs et le sac des amateurs, mais le bon pédagogue doit d'abord être une personne qui fait ressortir vos grandes qualités d'amateur comme votre grand talent de futur professionnel


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Enseignement de la danse classique
PostPosted: Thu Jan 29, 2004 6:34 am 
Offline

Joined: Thu Jan 23, 2003 12:01 am
Posts: 45
Location: Dax - France
Balletowoman,
je vous suis tout à fait dans vos propos. C'est dans cette vision que j'ai parlé de codifié la danse, la technique de danse. Dire que dans "l'école francaise" tel pas se fait de tel manière - on aura déjà l'air moins bête quand on nous demandera quelle méthode nous avons étudié (ça m'est arrivé aussi :p )
Mais c'est vrai aussi que transmettre la technique de la danse et transmettre l'amour de la danse, savoir communiquer les émotions à ses éléves sont deux choses très différentes. Si l'une peu s'apprendre, l'autre est je pense surtout inné.


Top
 Profile E-mail  
 
 Post subject: Re: Enseignement de la danse classique
PostPosted: Thu Jan 29, 2004 9:17 am 
Offline

Joined: Tue Jan 06, 2004 12:01 am
Posts: 400
1800newfunk, étant très novice sur le sujet, je croyais qu'une codification de pas avait été ébauchée au XV Siècle remaniée en Français par Louis XIV et qu'elle n'avait cessé de s'enrichir depuis, un peu partout dans le monde . et à ce propos, Balletowoman, quand vous parlez d'avoir un minimum de connaissances, je pense que la connaissance historique et sociologique de la danse est indispensable aux élèves comme aux professeurs ne serait-ce que pour se situer, avoir une identité, un style et perdurer : qu'en pensez vous ?

<small>[ 29 January 2004, 10:19 AM: Message edited by: valou ]</small>


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Enseignement de la danse classique
PostPosted: Thu Jan 29, 2004 11:44 am 
Offline

Joined: Wed Apr 11, 2001 11:01 pm
Posts: 9645
Location: Paris, France
Je discutais de ce problème de culture du professeur avec une amie qui fait de la danse en amateur, mais dans des cours qui préparent du futures professionnelles.

Nous parlions justement des professeurs et de leurs connaissances de l'histoire de la danse et j'étais étonnée quand certains professeurs ne connaissaient pas l'histoire des ballets, car cela me semblait normal quand on enseignait la danse, de savoir cela.

Je pensais, dans ma candeur naïve, que quand on aimait la danse, on se passionnait pour son histoire, pour les différentes écoles, les différents styles, chose que personnellement en tant que simple amatrice de ballet, j'ai toujours fait et qu'elle aussi.

Sa réponse fut sans appel, "les professeurs que je connais se moquent de la connaissance historique de la danse, ce qui les intéressent, c'est de régler leurs petits enchainements, leurs petites variations, mais le reste ils s'en moquent". Elle ajoutait même que sa professeur ne comprenait pas qu'elle aille voir autant de ballets et de distributions différentes dans un même ballet comme si la danse n'était qu'une pratique !

Je dois dire que j'ai été très étonnée de sa réponse, car à mes yeux, on ne peut pas enseigner la danse si on ne s'intéresse pas à celle-ci dans son histoire.

Ceci étant, j'ai pu constater que beaucoup de danseurs n'allaient pas voir ce qui se passait dans d'autres compagnies, pourtant à mes yeux, c'est quelque chose de primordial quand on aime la danse, et quand on l'aime au point d'en faire son métier !!!!!!!!

_________________
http://www.danser-en-france.com/forum


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Enseignement de la danse classique
PostPosted: Thu Jan 29, 2004 2:14 pm 
Offline

Joined: Tue Jan 06, 2004 12:01 am
Posts: 400
en effet Cathy, c'est très curieux, infondé et insensé. l'Histoire de la danse, comme celle de toute autre discipline, en même temps qu'elle fait prendre conscience au danseur de sa propre existence, donne du sens à son action très limitée dans le temps, l' oblige au devoir de mémoire, l'engage dans un processus de vie et la danse sans la vie, n'est rien !
paradoxalement, lorsqu'on pratique une autre discipline artistique académique (musique, peinture, théatre )il ne viendrait même pas à l'idée d'un professeur de la séparer de son Histoire !
et moi, brave spectatrice qui suis allée tout récemment voir "Ivan le terrible", j'aurais été franchement incapable d'apprécier ce ballet, si je ne m'étais pas renseignée sur son contexte historique ( j'en veux pour preuve les nombreuses critiques fortement enrichissantes du topic en question )!
quant à une géographie de la danse, c'est à dire l'étude d'autres danses, d'autres méthodes, d'autres lectures, d'autres interprétations (j'en oublie sûrement)elle apprendrait au danseur à relativiser, à garder les pieds sur terre et à se tourner vers autrui.
et moi aussi, je m'étonne aujourd'hui que très peu d'écoles de danse formant des danseurs professionnels dispensent, entre autres, ces deux enseignements
.


Top
 Profile  
 
Display posts from previous:  Sort by  
Post new topic Reply to topic  [ 65 posts ]  Go to page 1, 2, 3, 4, 5  Next

All times are UTC - 7 hours [ DST ]


Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 2 guests


You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot post attachments in this forum

Search for:
Jump to:  
The messages in this forum are posted by members of the general public and do not reflect the opinions or beliefs of CriticalDance or its staff.
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group