public forum
home forum magazine gallery links about faq courtesy
It is currently Sat Oct 25, 2014 4:21 pm

All times are UTC - 7 hours [ DST ]




Post new topic Reply to topic  [ 1 post ] 
Author Message
 Post subject: "La Danse en solo..." - Programme du colloque
PostPosted: Wed Sep 26, 2001 4:51 am 
Offline

Joined: Tue Jul 31, 2001 11:01 pm
Posts: 39
Location: paris, france
En se détachant du groupe (corps de ballet,choeur) le danseur inaugure au début du XXe s.une nouvelle figure de soliste. Il devient, à l'instar d'une Mary WIGMAN ou d'une Isadora DUNCAN l'interprète solitaire d'une danse qu'il conçoit lui même. Solo et improvisation émergent dans un même élan au tournant du siècle. Le solo n'en finit plus alors d'interroger le rapport de l'individu à la communauté, de se chercher dans des lieux marginaux, de travailler aux frontières de soi. <P>Si la forme de solo est omniprésente en danse contemporaine, il est frappant de constater combien elle est rarement interrogée. Elle est dotée d'une fonction plurielle. La pratique du solo croise la question de l'intime et de l'autportrait. <P>Quel sens donner à l'irruption au seuil du XXe s. du danseur solitaire ? <BR>Comment analyser les conditions historiques d'une telle émergence ? <P>SAMEDI 10H30-13H : <P>BERNARD REMY Soli/Multitude : <BR>Un montage inédit réalisé par la Cinémathèque de la Danse présentera des figures singulières de la danse de ce siècle : Steve Paxton, Valeska Gert, Anna Pavlova, Loïe Fuller, Trisha Brown, Lucinda Childs...Autant de soli que d'interrogations. <BR>Quelle est la nature de ce "partenaire invisible" évoqué par Mary Wigman à propos de ses soli ?<P>DOMINIQUE DUPUY / La Traversée en solitaire<BR>Que nous dit cette aventure, -le solo intégral- que nous dit-elle du danseur que nous croyons être, de l'échange que nous souhaitons provoquer avec qui nous regarde(ra), de la danse que nous tentons de faire apparaître ? <P>SAMEDI 14H30-18H<P>DIALOGUE ENTRE MATHILDE MONNIER ET JEAN LUC NANCY, Autour du solo, sous l'épigraphe "seul(e) au monde".<P>JEAN MARIE PRADIER / Le soleil du sacrifice.<BR>Figure inverse de la solitude par excès de soi dont se flatte le héros, la danse solo serait-elle l'une des formes contemporaines du sacrifice ? <BR>Le perfomer est-il, est-ele victime ou divinité ? Chaman, officiant ou divinité ?<P>CHRISTINE GREINER / Kazuo Ohno, un corps où les mots ne s'inscrivent pas.<BR>Kazuo Ohno découvre la danse en 1933 avec Baku Ishii, l'un des premiers japonais influencés par la Neue Tanz. Après 1950, avec Tatsumi Hijikata et l'Ankoku Butô, il commence à interroger la Japonéité, en évoquant l'essentiel (la vie, la mort, l'amour) par delà la tradition et la modernité. <P><BR>SOIREE SOLI-PROMENADES, à partir de 18h30 : Déambulations dansées en solitaire sur les scènes et dans les coulisses du TCI. 9 chorégraphes-interprètes proposeront des soli d'une durée de 5 à 15'sur un parcours au coeur du TCI.<P>DIMANCHE 10H30-13H<P>EUGENIA CASINI-ROPA / Le Solo au XXe s. : Entre proposition idéologique et stratégie de survie.<BR>En Occident, le XXe s.est marqué par ne dichotomie idéologique entre l'exaltation de l'individualisme comme modèle de pleine réalisation personnelle et la tension utopique vers une société et une pensée communautaires et unanimes. La danse est un domaine dans lequel ce conflit se reflète amplement en termes poétiques, se transformant souvent en complexe dialectique entre individualité et choralité. Le corps du danseur dans le solo a été le lieu de la manifestation orgueilleuse de la personne, mais aussi celui de la synthèse de la pensée et du sentiment collectifs. <P>ELIZABETH SCHWARTZ / Les Partenaires du solo<BR>Les forces historiques, collectives, à l'instar des forces individuelles, sont multiples et parfois contraires. <BR>De quelles forces hitoriques le danseur en solo s'empare t-il?<BR>Jusqu'où les acompagne t-il et les confronte t-il à ses propres forces ? <BR>L'étude de deux soli "L'étude révolutionnaire" d'Isadora Duncan (1921) et "Au revoir et merci" de Mary Wigman (1942) illustreront ce questionnement, prenant pour cadre de pensée l'nalyse labanienne qualitative (effort-shape et choreutique).<P>DIMANCHE 14H30-18H<P>REBECCA SCHNEIDER / Corps explicites en performance<BR>Prenant appui sur les premiers travaux de Carolee Schneemann, cette intervention se propose d'interroger le solo (seul, solitude, solitaire) à l'horizon d'un travail de solo. Au croisement du théâtre, de la danse et des arts visuels, l'émergence de la catégorie excessivement labile de performance fut à bien des égards, rendue possible par le questionnement de femmes artistes touchant non seulement au corps et à l'action mais également à la citation. Seront impliqués le stravaux d'Yvonne Rainer. <P>Performance de CLAUDIA TRIOZZI, chorégraphe,<P>TABLE RONDE avec la participation de Marion Ballester, Michel Kelemenis, Thomas Lebrun, Laurence Marthouret, Mark Tompkins, Frédéric Werlé.<P>THEATRE DE LA CITE INTERNATIONALE.<BR>Samedi 29 et dimanche 30 septembre 2001, <BR>21 Bd Jourdan, 75014 PARIS.<BR>RER B : Cité Universitaire.<BR>18€/118.07 F, 9€/59.04 F pour étudiants, demandeurs d'emploi, abonnés du TCI et du CND.<P>Inscription : 01.41.83.27.26. /collosem@cnd.fr<BR><p>[This message has been edited by Pascale (edited September 26, 2001).]


Top
 Profile E-mail  
 
Display posts from previous:  Sort by  
Post new topic Reply to topic  [ 1 post ] 

All times are UTC - 7 hours [ DST ]


Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 2 guests


You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot post attachments in this forum

Search for:
Jump to:  
cron
The messages in this forum are posted by members of the general public and do not reflect the opinions or beliefs of CriticalDance or its staff.
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group