public forum
home forum magazine gallery links about faq courtesy
It is currently Sat Oct 25, 2014 6:54 am

All times are UTC - 7 hours [ DST ]




Post new topic Reply to topic  [ 6 posts ] 
Author Message
 Post subject: Raymonda
PostPosted: Fri Oct 26, 2001 6:12 am 
Offline

Joined: Wed Oct 17, 2001 11:01 pm
Posts: 49
Location: france
Bonjour, <BR>Quel est l'histoire de ce ballet, son argument, ses intéreprètes à l'opéra et quand il y a été repris pour la derniére fois ?<BR>Merci et à bientôt. Image


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Raymonda
PostPosted: Fri Oct 26, 2001 7:45 am 
Offline

Joined: Wed Apr 11, 2001 11:01 pm
Posts: 9645
Location: Paris, France
Raymonda (musique de Glazounov, chorégraphie de Marius Petipa) est entrée à l'Opéra de Paris, dans sa version en trois actes en 1983, lors de l'arrivée de Rudolf Noureev à la tête de l'Opéra de Paris. <BR>Il a été repris d'abord sous forme de "digest", extraits du premier acte, variation d'Abderam du 2d acte et 3e acte en 1987, avant d'être repris lors de la saison 1988-1989 dans son entier. <BR>Il a été repris lors de la saison 1997-1998 et lors des saisons 1999-2000 et 2000-2001.<P>Le Ballet est un des plus longs du répertoire, il doit durer plus de 2h. La version Noureev est assez proche de la version Kirov, mais très éloignée de la<BR>version Grigorovitch dansée au Bolchoi. <P><I>L'argument</I><P>Raymonda est basée sur une histoire vraie au XIIIè siècle. Au moment des croisades, une jeune fille dont le fiancé Jean de Brienne est parti en guerre est courtisé par un chef Sarassin du nom d'Abdéram. Au moment où celui-ci va pour l'enlever, Jean de Brienne revient fort à propos, tue Abdéram en duel et épouse Raymonda. Marius Petipa en a tiré un ballet en trois actes. Ce ballet est riche en danses et en variation, c'est certainement un des rôles les plus éprouvants techniquement pour la danseuse qui n'a pas moins de six variations - dont les pizzicati (acte 1, 1er tableau), variation du rêve (Valse Fantastique, acte 1, 2e tableau), et "la claque" (acte III), ces trois variations sont régulièrement données lors du concours de promotion interne de l'Opéra - plusieurs pas de deux, codas et ensembles. <BR>Les solistes sont aussi gâtés étant donné que Raymonda a deux amies Henriette et Clémence qui ont chacune trois variations, Bernard et Béranger ses deux pages qui ont une variation et participe au grand pas d'action du 2e acte, Abdéram, personnage au départ mimé et pour lequel Noureev a créé deux variations mettant en valeur le côté sensuel arabisant du personnage. C'est aussi un ballet de divertissement avec danse espagnole, sarrazine, czardas.<BR>Le ballet est divisé en trois actes. Le premier acte est lui-même composé de deux tableaux. Il se passe au Chateau de Raymonda et voit lors du premier tableau l'anniversaire de la jeune héroine, le deuxième tableau est celui d'un rêve où elle rejoint son fiancé, puis est tourmenté par l'apparition d'Abdéram qui transforme son rêve en cauchemar.<BR>Le deuxième acte nous entraine sous la tente d'Abderam, où un divertissement espagnol et sarrazin est offert à l'héroine par le chef sarrazin. Cet acte se conclut par la mort d'Abdéram tué par Jean de Brienne.<BR>Le troisième acte est le divertissement lié au mariage des deux héros, c'est là qu'est dansé le fameux "Grand pas classique", pas pour huit couples + le couple princier.<P><BR><I>Les interprètes</I><P>A la création à l'Opéra, Elisabeth Platel, Noella Pontois, Ghislaine Thesmar, Florence Clerc alternaient dans le rôle titre aux côtés de Charles Jude, Rudolf Nureyev dans le rôle de Jean de Brienne, Jean Guizerix, Cyril Atanassoff dans celui d'Abderam, les rôles d'Henriette et de Clémence étaient tenus par Claude de Vulpian, Monique Loudières entre autres.<P>Lors de la dernière reprise, Carole Arbo a ajouté ce rôle à son répertoire. Agnès Letestu et Elisabeth Maurin en ont été également les interprètes ainsi qu'Elisabeth Platel. En juillet Aurélie Dupont avait dansé le rôle tout comme Marie-Agnès Gillot. Jean-Guillaume Bart, José Martinez et Yann Saiz furent les interprètes de Jean de Brienne, Laurent Hilaire, Kader Belarbi, Wilfried Romoli, Lionel Delanoé et Yann Bridard se partageaient le rôle d'Abderam.<BR>Laetitia Pujol, Eleonora Abbagnato, Delphine Baey, Emilie Cozette, Laurence Laffon, Fanny Fiat, Delphine Moussin furent les interprètes d'Henriette et Clémence.<BR><p>[This message has been edited by Cathy (edited October 26, 2001).]

_________________
http://www.danser-en-france.com/forum


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Raymonda
PostPosted: Fri Oct 26, 2001 9:37 am 
Offline

Joined: Wed Oct 17, 2001 11:01 pm
Posts: 49
Location: france
Rebonjour, <BR>Merci infiniment pour toutes ces précieux renseignements. Quelle patiente et que de temps vous avez dû passer à recueillir tout cela. Vraiment chapeau !<BR>Vous parlez du fameux redoublement de Ghislaine Fallou, mais que c'est-il passé?<BR>J'avais aussi lu qu'il y avait un probléme avec Vu Han? De quoi s'agissait-il?<BR>Je suis désolée de ne pouvoir parler de style ou d'autre sujet plus pointu mais ne voyant pas souvant de balle,t même si ça me passionne, je ne suis pas très calée.<BR>Merci, à bientôt.


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Raymonda
PostPosted: Fri Oct 26, 2001 10:48 am 
Offline

Joined: Wed Apr 11, 2001 11:01 pm
Posts: 9645
Location: Paris, France
Ghislaine Fallou était trop jeune, pour entrer en 1987, à la fin de sa première première division. On lui avait promis qu'elle rentrerait au cours de la saison d'après, lorsqu'elle aurait les 15 ans 1/2 nécessaires. Malheureusement cela n'a pas été possible et elle a complètement redoublé sa première division et n'est donc rentrée qu'en 1988.<P>Concernant Eric Vu An, il était un sujet très prometteur de la même trempe que les Hilaire, Legris, Olivieri, Romoli, malheureusement, ils étaient trop nombreux pour le peu de places de premiers danseurs et à chaque concours leur était préféré un ancien danseur comme Patey, car il avait du métier et il n'avait pas à choisir ou Jean-Christophe Paré pour mettre en valeur le GRCOP (Groupe de Recherche Chorégraphique de l'Opéra de Paris). <P>Béjart invité à faire une création pour l'Opéra de PAris appelé AREPO (OPERA à l'envers) choisit comme vedettes Vu An, Legris, Guillem, Maurin et Loudières. Le soir de la première Béjart a nommé Legris et Vu An étoiles alors que Noureev ne souhaitait pas la nomination de ces deux danseurs. <BR>Vu An se sentit obligé de quitter l'Opéra et Legris fut nommé quelques mois plus tard sur la scène du Metropolitan Opera de New York.<P>

_________________
http://www.danser-en-france.com/forum


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Raymonda
PostPosted: Sat Oct 27, 2001 8:18 am 
Offline

Joined: Wed Oct 17, 2001 11:01 pm
Posts: 49
Location: france
Bonjour, <BR>Je viens d'acheter le Cd de Roméo et Juliette qui a été enregistré pour le Kirov. Je voudrais savoir quelles sont les différences chorégraphiques entre le Kirov et l'Opéra sur ce ballet ou de musique.<BR>Vous avez beaucoup parler de la scéne de la route de mantoue, quel est son n° , pour la retrouver sur le CD.<BR>Merci, à bientôt


Top
 Profile  
 
 Post subject: Re: Raymonda
PostPosted: Sat Oct 27, 2001 8:53 am 
Offline

Joined: Wed Apr 11, 2001 11:01 pm
Posts: 9645
Location: Paris, France
Chorégraphiquement les versions de Roméo et Juliette du Kirov et de l'Opéra de Paris sont très différentes.<P>Celle de l'Opéra est la version Noureev, est très proche de la partition et la pièce de théâtre. <P>D'après le programme de l'Opéra, le numéro de la Route de Mantoue et du rêve de Juliette est le n°50 "Au chevet de Juliette".<P>La version Kirov est celle de Leonid Lavroski.<BR>Il n'y a pas de version de Roméo et Juliette universelle comme celle du Lac ou de la Belle, ou de Giselle. Toutes les compagnies ont leur propre version de Roméo. L'Opéra possédait avant la version Noureev, celle signée John Cranko qui influença énormément une de celles les plus données par les ballets du monde à savoir celle de Kenneth MacMillan (ABT, Royal Ballet notamment). La version de Cranko est considérée également comme une des meilleures versions du ballet, même si personnellement celle que je préfère est celle de l'Opéra. Certains danseurs diront "trop de pas pour permettre d'exprimer la passion", justement cet enchaînement de pas exprime plus la passion que d'autres. <BR>De plus elle est très fidèle à la pièce de Shakespeare et suit tous les tableaux comme les affrontements entre serviteurs Capulet et Montaigu.<P>Vous pouvez découvrir en vidéo les deux versions MacMillan avec Ferri et Eagling et le Royal Ballet et Noureev avec Loudières et Legris et le TNOP.

_________________
http://www.danser-en-france.com/forum


Top
 Profile  
 
Display posts from previous:  Sort by  
Post new topic Reply to topic  [ 6 posts ] 

All times are UTC - 7 hours [ DST ]


Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 3 guests


You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot post attachments in this forum

Search for:
Jump to:  
The messages in this forum are posted by members of the general public and do not reflect the opinions or beliefs of CriticalDance or its staff.
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group