main
forum
criticaldance
features
reviews
interviews
links
gallery
whoweare
search


Subscribe to the monthly for free!


Email this page to a friend:


Advertising Information

 

Une belle représentation

Ballet de l’Opéra de Paris - 'Don Quichotte'

Par Catherine Schemm

Représentation du 26 mai 2004, Paris, Bastille

Eleonora Abbagnato (Kitri) – Karl Paquette (Basilio) – Yann Saiz (Espada) – Nathalie Riqué (la Danseuse des rues) – Isabelle Ciaravola (la Reine des Dryades) – Myriam Kamionka (Cupidon) – Emilie Cozette (la demoiselle d’honneur) – Simon Valastro (le Gitan) – Dorothée Gilbert et Karine Villagrassa (Les amies de Kitri) – Richard Wilk (Don Quichotte) – Bruno Lehaut (Gamache) – Arnaud Dreyfuss (Lorenzo) – Fabien Roques (Sancho Pança)

Après la matinée de dimanche qui voyaient les débuts de Dorothée Gilbert et d'Emmanuel Thibault dans le ballet, devait avoir lieu ce soir, la première de Delphine Moussin. Celle-ci blessée a cédé sa place à Eleonora Abbagnato aux côtés de Karl Paquette.

Eleonora et Karl sont Kitri et Basilio, malgré leur blondeur peu espagnole !

Peut-être peut-on reprocher à Eleonora d'être un peu trop hautaine dans son jeu au premier acte, mais il est évident qu'avec son physique, elle peut difficilement passer pour une fille de cabaretier. Elle est Kitri jusqu'au bout de l'acte III et n'oublie pas de jouer, même dans le pas de deux final, qui n'est plus ici un morceau de bravoure, mais le vrai pas de deux du mariage des deux héros. Clins d’œil coquins, moues bien trouvées, elle rajoute tout cela à une très belle technique. Quelles belles arabesques penchées au premier acte, la seule déception viendra à cet acte d'une variation des castagnettes qui aurait demandé un peu plus d'entrain. Elle est superbe de lyrisme au deuxième acte que ce soit devant le moulin ou dans la vision, même si elle ne peut effacer le souvenir de Dorothée Gilbert, si extraordinaire dans ce passage. Lors du troisième acte, elle triomphe des fouettés, et nous régale dans sa variation.

A ses côtés, Karl Paquette est Basilio, dommage que la technique du premier acte ne soit pas la sienne, mais il est lui aussi le personnage, éminemment sympathique, avec un côté macho bien vu et un jeu bien trouvé. Il est également un magnifique partenaire, et tous les adages se passent merveilleusement bien, il fait littéralement voler sa partenaire devant le moulin, et quels portés à la russe, magnifiques d'aisance.

Il est quasi parfait au troisième acte, et son manège de coupés jetés est superbe, mais il faut dire qu'il retrouve ici une technique plus "normale". Même s'il n'a pas le grand style Noureev, il propose cependant un très beau portrait de Basilio. Si le couple est équilibré par la complicité des danseurs, toute la distribution l'est de même.

Isabelle Ciaravola fut une fois de plus extraordinaire dans la Reine des Dryades, où le début de sa variation fut tout bonnement sublime, chaque lever de jambe étant tenu en équilibre, avec une musicalité parfaite. Myriam Kamionka campe un charmant Cupidon. Simon Valastro est quant à lui un fougueux gitan au style bien marqué et à la danse très précise.

Nathalie Riqué campe un portrait séduisant de la Danseuse des rues, vulgaire ce qu'il faut et à la danse ample. A ses côtés, Yann Saiz manque un peu de style dans Espada, et confond une fois encore fandango et zapateado. Dorothée Gilbert confirme, dans les amies de Kitri, qu'elle est vraiment unique. Elle a totalement assimilé le style Noureev, sa danse est brillante et musicale, et elle est excellente dans le jeu tout comme Karine Villagrassa qui la seconde avec bonheur, même s'il y a eu quelques décalages. Par contre, Emilie Cozette, malgré un sourire éclatant, semble à la peine dans la variation de la Demoiselle d'honneur où elle se contente d'aligner les pas.

Bruno Lehaut en fait un peu trop en Gamache, tout comme Arnaud Dreyfus en Lorenzo, et contraste avec le jeu plus réservé du Don Quichotte de Richard Wilk, vieil héros fatigué, quant à Fabien Roques, il est un truculent Sancho Pança.

 

Edited by Cathy

Read related stories in the press and see what others are saying. Click here.

 

about uswriters' guidelinesfaqprivacy policycopyright noticeadvertisingcontact us